Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà !

Aller en bas 
AuteurMessage
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
Sieghart Rozent

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 31
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Empty
MessageSujet: Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà !   Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Icon_minitimeMer 28 Jan - 0:03

Sieghart se dirigea donc vers le parc, immense étendue rafraichissante tant pour le corps que l'esprit. D'un coin de l'oeil, il remarqua deux personnes mais il était trop loin pour qu'il puisse voir quoi que ce soit.

« Je n'aurai pas que la rectrice comme spectateur. Tant mieux. » se disait-il.

Oeil-de-nuit volait à ses cotés. La petite créature n'appréciait pas trop les bâtiments car elle ne pouvaient profiter de ses ailes. Pour lui, cet espace était un bonheur. Doucement mais surement, Sieghart s'approcha du lac.

« L'eau est magnifique ! Torrentia va être heureuse. » Puis il se retourna pour parler à madame Dragomir.

« Vous voulez mes qualifications ? Je n'attend plus que votre attention ! »

Son rictus était toujours présent.
Revenir en haut Aller en bas
Hildegarde Dragomir
Rectrice de l'Université d'Istya et professeur de Maîtrise de l'Esprit
Hildegarde Dragomir

Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 19/07/2008

Miroir Virtuel
Âge : 37 ans
Liens familiaux : Veuve noire
Statut : Rectrice rectiligne

Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Empty
MessageSujet: Re: Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà !   Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Icon_minitimeMer 28 Jan - 0:36

"Je vous obselve."

dit la rectrice de façon toute laconique. Un même rictus ornait ses lèvres. Son interlocuteur l'avait invitée à rejoindre l'extérieur afin de montrer ce qu'il valait en terme d'invocation. Au nom de Torrentia, on pouvait s'attendre à voir surgir une créature maritime. Mais qui sait, le nom serait peut-être trompeur.

L'esperit aux aguets, Hildegarde n'attendait plus que les prouesses de ce futur professeur qui s'était fait longuement désiré, ils jouaient tous deux au chaut et à la souris, il était difficile de savoir qui testait qui. Mais en fin de compte, était-ce si important ? La rectrice avait deux priorités :
- Engager un professeur compétant.
- Lui faire souscrire une assurance tout-risque afin d'éviter les procès. (L'Université n'étant pas toujours un endroit sur....)

~::~::~::~::~::~::~::~::~::~::~::~::~
Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Hildegardesignaturetq2
Revenir en haut Aller en bas
http://aisthesis.forumactif.org
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
Sieghart Rozent

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 31
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Empty
MessageSujet: Re: Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà !   Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Icon_minitimeMer 28 Jan - 1:27

« Commençons »

Oeil-de-nuit s'écarta puis son compagnon s'agenouilla prés du lac. Il fit glisser sa main sur l'eau. Elle était fraiche, pure, elle allait apprécier ce geste.

« Mais au fait, ça fait un moment que je ne l'ai pas vu ! Mince, elle va surement encore me le reprocher » pensa-t-il. « Pas le choix car les autres sont moins appréciés ».

Aucune phrase ne sortit de sa bouche mais Sieghart fit un geste étrange : il déposa un baiser au lac. Puis à genou, la main tendu comme pour inviter une dame à descendre du son carrosse, il attendit quelques secondes. Rien ne se produisit. Elle était en colère.

«  Pas le choix, je vais devoir la supplier »

L'invocateur poussa un long soupir.

«  O Torrentia, maitresse des eaux, j'en appelle à ton pouvoir. » Les phrases fut dites avec amour. Étrangement, elles ne sonnèrent pas faussement sur ses lèvres. Est-ce qu'il y avait de l'émotion dans ce corps ?

L'eau fit quelques remous puis un forme humanoïde commença à naitre. Elle avait les formes d'une femme sublime, sa peau était claire, ses cheveux lui arrivèrent jusqu'en bas des reins et deux yeux reptiliens s'ouvrirent. Elle prit la main de Sieghart et se hissa sur le sol.
Un regard noir fut déposé sur l'invocateur.


« Elle est vraiment en colère ! Il va falloir que j'y aille doucement sinon, ça va encore barder ! » se disait-il.

« Ma Dame, c'est un honneur de vous revoir. »

Torrentia ne réagit pas de suite. Elle regarda les alentours du parc puis fixa Hildegarde. L'invocateur savait que ça allait mal se finir mais ce ne serait pas déplaisant. Elle aurait du se fier à son instinct féminin avant de demander des « qualifications ».

Amoureusement, elle s'approcha de celui qui l'avait appelé. Elle se blottit contre le torse de Sieghart tout en regardant Hildegarde qu'elle essayait de rendre jalouse. Lui même enroula ses bras contre ce corps d'eau. Ce n'était pas pour lui déplaire en plus. Oeil-de-nuit se posa sur l'épaule de son camarade. Torrentia lui caressa les écailles.

« Comment vas tu petit dragon ? » Puis elle regarda Sieg. Son regard changea, il était presque meurtrier. Le lac réagit à ses émotions faisant des remous de plus en plus fort mais elle se calma et embrassa son invocateur. D'un coin de l'oeil, elle regarda la rectrice. Puis elle sortit de l'étreinte de son homme.

« Tu as beaucoup changé mon Sieg et ce n'est pas pour me déplaire. » Sieghart ne savait pas comment réagir. Un faux pas et Dragomir verrait que de puissantes créatures pouvaient provoquer de sérieux désastres. Il aurait peut être du en invoquer un plus petit.

« Mais dis moi, il n'y a pas d'ennemis comme la dernière fois alors pourquoi m'avoir appelée ? »
La question qui fâche ! Si il lui disait que c'était pour montrer son pouvoir à la rectrice, il allait passer un mauvais quart d'heure. Comment se sortir de ce pétrin ?

« A moins que ce soit pour me montrer la pouf qui va te servir de femme ? » Elle regardait Hildegarde lorsqu'elle venait de prononcer ses paroles. Il lui fallait réagir rapidement avant que quelques malheurs touchent l'académie.

« Non, ma dame, il n'y a que vous dans mon cœur. Cela faisait si longtemps que je ne vous avais pas vu que mon coeur se languissait de vous. La femme que vous voyait n'est autre que la rectrice de cette académie de magie et je me devais de vous la présenter. » Il venait de se sortir d'un mauvais pas.

Au loin, Sieghart remarqua que les deux personnes luisaient chacun d'une couleur différente. Ils utilisaient la magie mais ca n'avait pas l'air d'un cours.

"C'est normal ce que je vois là-bas ?" demanda-t-il à la rectrice.
Revenir en haut Aller en bas
Hildegarde Dragomir
Rectrice de l'Université d'Istya et professeur de Maîtrise de l'Esprit
Hildegarde Dragomir

Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 19/07/2008

Miroir Virtuel
Âge : 37 ans
Liens familiaux : Veuve noire
Statut : Rectrice rectiligne

Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Empty
MessageSujet: Re: Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà !   Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Icon_minitimeVen 30 Jan - 0:14

Hildegarde avait observé l'étrange spectacle qui lui avait été donné de voir... Rapidement, les gestes de Sieghart lui rappelèrent ceux de l'amour courtois, le chevalier cherchant l'affection d'une fée. Elle se souvint de la légende du chevalier Hanz et de l'Ondine dont il était amoureux. Elle avait fini d'une façon fort tragique.

Ainsi était apparue une créature aussi puissante que belle. Hildegarde avait croisé les bras, cachant son exaspération. Certes, l'invocation était réussie, mais la façon dont il avait appelé cette espèce de -belle- morue arrogante l'agaçait : elle ne l'avait pas suivie jusqu'ici pour tenir la chandelle ! En outre, elle avait bien saisi le petit jeu de Torrentia. Dans ces moments là, Hildegarde souhaitait être un homme, un vrai, bien poilu. Eux, au moins, n'avaient pas le loisirs de se faire narguer par une bimbo qui s'imagine être en rivalité.

Enfin, et de façon toute laconique, Hildegarde les les mains et applaudit avec lenteur :


"Palfait, Mr Rozent, palfait. Mais j'ose espelé que si vous invoquez un tloll il n'y aula pas de tel déboldement de tendlesse. Non pas que je tlouve à ledile dans les amouls intel-espèces, mais il y a des limites à tout, et cette dame vous colle déjà bien au teint."

Et elle se tut, rammenant son regard dans la direction des deux personnes qui.... qui se battait !! Deux professeurs à elle se chamaillaient comme des sauvages au beau milieu du parc !

"Enfel ! Cela ne va pas se passer comme ça !" gronda Hildegarde, serrant les dents. Elle se précipita dans la direction du combat, oubliant pour le coup le nouveau professeur et son invocation.

[C'est bon, on peut passer dans le sujet des filles, à toi l'honneur ! ^^ ]

~::~::~::~::~::~::~::~::~::~::~::~::~
Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Hildegardesignaturetq2
Revenir en haut Aller en bas
http://aisthesis.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Empty
MessageSujet: Re: Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà !   Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Des "qualifications" ? En veux-tu, en voilà !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recherche] Tu veux "jouer" avec moi ?
» "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Université d'Istya - Au delà des murs :: Parc-
Sauter vers: