Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'université, ça ne rigole plus! [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ceres Kannagi
Etudiante d'Aïsthèsis -Première année / Couturière
avatar

Alter Ego : Gareth Yoegh'il'rymmin
Nombre de messages : 324
Localisation : Danse encore... avec beaucoup de rubans dans les cheveux!
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 17
Liens familiaux : Future fille d'Eichi et Yoko Kannagi, nièce d'Akane et de Gareth
Statut : Danseuse timide et amoureuse!

MessageSujet: L'université, ça ne rigole plus! [libre]   Dim 8 Fév - 22:52

Ceres avait enfin prit son courage à deux mains pour rentrer à l'université. Son travail à mi-temps de couturière lui assurait le logement et la nourriture, donc elle s'était reprise en main pour les études. Suite aux nombreux problèmes qui avaient traversé sa vie, elle avait décidé de devenir une magicienne plus forte. Elle voulait protéger ses amis, Syd, celui qui avait toujours été là depuis le début, même lorsqu'il avait appris qu'elle était possédée par un démon de feu. Si elle pouvait contrôler le feu à la perfection, elle pourrait sans aucun doute se débarrasser de ce mal et être avec celui qu'elle aimait.

*Syd...*

La jeune fille rougit à la pensée de son ami, mais secoua la tête.

"Ma grande ce n'est pas le moment de flancher!"

Son sac à la main, elle pénétra dans le grand hall d'entrée. Impressionnée, elle resta quelques secondes immobile au milieu du couloir, observant la belle architecture de la faculté.
Puis, observant les différents couloirs, elle se demandait bien lequel devait-elle prendre pour pouvoir se rendre au secrétariat pour s'inscrire. Et de toutes évidences, elle ne voyait aucun plan nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Juliana de'Armale
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Fille adoptive d'une famille de la noblesse d'Aïsthèsis. Ignore ses véritables origines...
Statut : Etudiante infatigable

MessageSujet: Re: L'université, ça ne rigole plus! [libre]   Dim 8 Fév - 23:43

"Encore, encore et encore une lettre... Me laisseront-ils partir sans m'abreuver de lettres de recommandations à ouvrir toutes les deux minutes ?"

Voilà un temps que Juliana était dans le grand hall d'entrée, attendant impatiemment de trouver une personne apte à la renseigner. Il faut dire qu'Istya était une université si grande que jamais la jeune fille n'aurait cru pouvoir se perdre. Déjà qu'elle et le sens de l'orientation ne faisaient pas bon ménage... Quand on y pense, que pouvait-on exactement attendre d'une fille qui avait passé la majeure partie, si ce n'est toute sa vie, dans le manoir familial ?
Julia n'avait jamais compris cette attitude de ses parents, alors même que sa grande soeur, Antinéa, avait quand à elle disposé de toute la liberté nécessaire.


*Pffff, vraiment trop injuste...*

Agacée de faire les cent pas, elle s'assit sur un banc élégant qui ornait le hall d'entrée, mais n'y resta pas bien longtemps et se releva aussi vite que si une bête l'avait piqué, marque de son agacement à devoir rester dans un espace restreint aussi longtemps sans âme qui vive pour la renseigner.


*Une université n'est normalement pas si déserte !*

La seule compagnie qu'elle avait eu d'ici là était celle des coursiers d'Aïsthésis. Si les pauvres étaient essoufflés, ils devaient sans doute avoir fait leur chiffre d'affaire à force de lui apporter des lettres de ses parents et une dernière d'Antinéa lui disant simplement :

'J'ai la situation sous contrôle du côté de nos parents. Fais bien attention à toi.'

Ce simple mot lui avait affirmé qu'elle ne recevrait plus ces missives répétitives, signe de l'inquiétude de Sir de'Armale et son épouse de laisser leur cadette voler de ses propres ailes.
Et pourtant, qu'elle aimait cette liberté ! Elle n'en était qu'au début d'un épisode de sa vie qui s'annonçait passionnant et elle avait hâte d'en découvrir les différentes facettes.

A force de se ballader un peu partout pour se distraire, le regard de Julia se posa sur une nouvelle silhouette : une jeune fille, qui semblait aussi perdue qu'elle.

Elle se retint de crier de joie à apercevoir une de ses semblables et, attrapant son sac à la va-vite pour le jeter par-dessus son épaule dans un ample mouvement, elle se rua vers l'inconnue.

"Tu...Tu es étudiante ici toi aussi ? Dis-moi que oui ! Cette université est trop grande, je n'arrive pas à me diriger et cela doit faire deux heures que je tourne en rond sans personne pour m'aider !"

Toujours sa manie de s'adresser aux gens sans tact... Décidemment, la vie en dehors du manoir familial ne l'avait pas changé...
Revenir en haut Aller en bas
Ceres Kannagi
Etudiante d'Aïsthèsis -Première année / Couturière
avatar

Alter Ego : Gareth Yoegh'il'rymmin
Nombre de messages : 324
Localisation : Danse encore... avec beaucoup de rubans dans les cheveux!
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 17
Liens familiaux : Future fille d'Eichi et Yoko Kannagi, nièce d'Akane et de Gareth
Statut : Danseuse timide et amoureuse!

MessageSujet: Re: L'université, ça ne rigole plus! [libre]   Mer 11 Fév - 19:38

Ceres fut tirée de sa contemplation par une voix aigüe, semblant fondre sur elle telle un faucon. Elle se retourna et vit une jeune fille courir vers elle. On aurait cru qu'elle voulait attaquer la danseuse avec un grand sourire aux lèvres. Peu habituée à ce genre de comportement, Ceres recula, laissant la demoiselle passer devant elle comme un taureau en furie. Puis elle se réfugia dans un coin du hall d'entrée.

*A peine arrivée, déjà les ennuis qui commencent.*

"Excusez-moi mademoiselle, mais vous ne devriez pas foncer comme ça, sous peine de vous cogner sévèrement."

Ceres n'avait pas l'air effrayée, plutôt étonnée du comportement de cette jeune fille. Cette dernière semblait avoir une sacrée énergie.

"Je suis également nouvelle dans cette université, je ne peux vous aider."
Revenir en haut Aller en bas
Juliana de'Armale
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Fille adoptive d'une famille de la noblesse d'Aïsthèsis. Ignore ses véritables origines...
Statut : Etudiante infatigable

MessageSujet: Re: L'université, ça ne rigole plus! [libre]   Lun 23 Fév - 2:03

Oui, cela était certain... Et même prouvé ! Juliana avait toujours cette fichue tendance à ne prendre aucune pincette dans ses actions et à agir avant de réfléchir. Qu'importe les leçons que la vie lui prodiguait, elle persévérait inlassablement dans cette voie.
Un bel exemple fut donné à l'instant même où la jeune étudiante que la demoiselle avait abordé sans tact se décala pour échapper à sa course, semblable à un taureau furieux, bien que les intentions soient toutes autres. Il n'en résulta pas moins qu'elle eut juste le temps de placer ses mains devant elle pour amortir le choc lorsque son corps heurta un pan de mur. La loi des forces et des poids s'exerçant avec logique, la noble perdit l'équilibre et tomba assise. Le temps de récupérer ses esprits, elle eut suffisamment de conscience pour répondre à la réflexion de l'inconnue :


"Vous n'êtes pas la première à me prodiguer ce genre de conseils. Mes parents disent que je suis un cas désespéré et incurable. Néanmoins, merci du conseil..."


Elle se releva et épousseta rapidement la robe rouge à col marin blanc et saumon qu'elle portait ce jour-là, sous l'insistance de ses parents qui avaient voulu qu'elle fasse bonne impression pour sa première journée à Istya.

Apparemment, plus de peur que de mal sur sa chute... Enfin... De peur réellement ? Non, il faudrait plutôt dire d'habitude...

Mais elle fut vite ramenée à une dure réalité lorsque la jeune fille en face d'elle se proclama également nouvelle, ne pouvant empêcher à son esprit de penser intérieurement :


*Eh bien... Je suis dans de beaux draps !*

Mais son optimisme naturel l'empêcha de sombrer dans cette sorte d'échec préconçu et, un grand sourire anormalement joyeux éclairant son visage enfantin, elle répliqua :

"Eh bien, nous voici dans la même situation ! Après tout, il est plus amusant d'être deux à se perdre que toute seule. Nous devrions arriver à trouver notre chemin par nos efforts communs !"

Plus amusant ? Elle racontait parfois des choses illogiques également ! Juliana avait en effet tendance à transcrire ses pensées telles quelles à l'oral et sans peut-être se rendre compte que ses interlocuteurs ne pensaient pas de la même manière qu'elle.

Elle tendit la main vers l'étudiante :


"Je ne suis vraiment pas polie : je ne me suis pas présentée. Je m'appelle Juliana de'Armale, mais appelles-moi donc Julia. A propos, je peux te tutoyer ?"


Chose déjà faite, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Ceres Kannagi
Etudiante d'Aïsthèsis -Première année / Couturière
avatar

Alter Ego : Gareth Yoegh'il'rymmin
Nombre de messages : 324
Localisation : Danse encore... avec beaucoup de rubans dans les cheveux!
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 17
Liens familiaux : Future fille d'Eichi et Yoko Kannagi, nièce d'Akane et de Gareth
Statut : Danseuse timide et amoureuse!

MessageSujet: Re: L'université, ça ne rigole plus! [libre]   Lun 23 Fév - 20:41

Ceres trouvait cette personne bien étrange, mais elle n'avait pas l'air méchante, juste un peu... agitée! Elle sourit et revint vers elle.
Il fallait s'y attendre, elle n'était pas la seule étudiante dans cette faculté. Mais depuis e voyage à travers le temps, la jeune fille n'avait eu guère le temps de se faire de nouveaux amis. Ce n'était pas son principal objectif, elle était entrée à l'université afin de pouvoir acquérir de nouvelles forces pour combattre ce qui la rongeait. Mais retrouver une vie sociale autre que Syd et Ash, lui serait bien.


"Je pense qu'il doit bien y avoir un concierge, dit-elle en souriant."

C'est vrai qu'elle en avait oublié de se présenter! Comme sa coutume le veut, elle s'inclina devant Juliana.

"Enchantée, je m'appelle Ceres, je viens d'arriver dans cette ville."

Elle préféra taire son nom de famille, car les Kannagi étaient relativement connu au-delà de leurs propres frontières, elle n'était pas censé "exister" à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Juliana de'Armale
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Fille adoptive d'une famille de la noblesse d'Aïsthèsis. Ignore ses véritables origines...
Statut : Etudiante infatigable

MessageSujet: Re: L'université, ça ne rigole plus! [libre]   Ven 13 Mar - 17:33

[Quoi Oo ? Mais j'avais posté ma réponse il y a une semaine et demie ! Encore un bug...je suis désolée...]

Son interlocutrice paraissait tellement plus civilisée à côté d'elle que Juliana, parfois, maudissait son trop grand dynamisme. Depuis tout à l'heure, leur rencontre, Julia n'avait fait que courir, se vautrer dans un mur, et certainement passer pour la pire des folles, alors que la demoiselle en face d'elle lui avait toujours répondu poliment et de manière très posée, faisant preuve d'une parfaite éducation. Ah ! Si ses parents la voyaient, sans doute se seraient-ils empressés de l'inciter à prendre exemple sur l'autre étudiante.

A peine avait-elle fait les présentations la concernant que la jeune fille se présenta, toujours aussi calme et douce dans sa voix. Elle s'appelait Ceres... Ceres comment ? La question brûlait les lèvres de Julia et elle dût se mordre intérieurement la langue pour ne pas laisser les mots s'échapper.
Tout en lui révélant son prénom, elle s'inclina et la noble, un instant perturbée par cette attitude pourtant si commune dans sa famille, finit par faire de même, les joues rouges de gêne.


"Euh... Eh bien... Euh... Ravie de faire ta connaissance Ceres..."

Mais elle reprit aussitôt son visage joyeux.

"Ceres... C'est un joli prénom que tu portes ! Il a des accents mythiques, légendaires... Il n'est pas banal en tout cas..."

Mais pour le moment, leur principale préoccupation était de retrouver leur chemin dans ce labyrinthe de beauté qu'était l'université d'Istya... Et ce n'était pas chose facile, bien que Ceres ait suggéré la présence d'un concierge.


"Tu dois avoir raison... Cependant, il faudrait déjà savoir où se trouve ce concierge... Pourquoi les gens ne sont jamais là quand on a besoin d'eux ?"


Elle avait dit cette dernière phrase sur un ton faussement pleurnichard, alors qu'elle fixait Ceres des yeux, attendant une suggestion quelconque... En effet, comment Julia pouvait-elle se débrouiller quand on savait qu'elle avait toujours vécu au sein du manoir de'Armale, sans jamais en sortir ?
Revenir en haut Aller en bas
Ceres Kannagi
Etudiante d'Aïsthèsis -Première année / Couturière
avatar

Alter Ego : Gareth Yoegh'il'rymmin
Nombre de messages : 324
Localisation : Danse encore... avec beaucoup de rubans dans les cheveux!
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 17
Liens familiaux : Future fille d'Eichi et Yoko Kannagi, nièce d'Akane et de Gareth
Statut : Danseuse timide et amoureuse!

MessageSujet: Re: L'université, ça ne rigole plus! [libre]   Mar 2 Juin - 2:23

[Bon eh bien, notre concierge fait une pause rp apparement, si un(e) étudiant(e) voulait bien guider ses deux malheureuses dans l'université.]

Ceres parut un peu décontenancée par l'attitude de la jeune fille mais n'en dis rien. Après tout, c'était peut-être elle qui était un peu trop coincée! Elle regarda à nouveau autour d'elle mais elle ne vit personne, les étudiants étaient peut-être déjà en cours à cette heure-ci, les deux filles allaient donc devoir se débrouiller par elle-même.

"Je trouve cette université très belle, déclara-t-elle pour commencer un vrai dialogue. J'ai un peu regardé les cours qu'ils proposaient ici, ça m'a l'air très intéressant! Il y a les cours d'invocation, de maîtrise de la terre, de la métamorphose, je n'ai pas vu la maîtrise du feu par contre..."

La jeune fille semblait quelque peu dépité, c'était un des principaux cours dont elle avait besoin. Mais peut-être était-ce difficile de trouver des professeurs de qualité. Un membre du clan Kannagi ferait sans aucun doute l'affaire, mais tous refuserait de se mêler au monde extérieur.

"Tu as déjà un peu vu ce que tu voulais prendre?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'université, ça ne rigole plus! [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'université, ça ne rigole plus! [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Les Clefs de l’Université de la Fondation Aristide pour La Démocratie (UNIFAD) s
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Université d'Istya - Etages inférieurs :: Rez-de-chaussée :: Hall d'entrée-
Sauter vers: