Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre

Aller en bas 
AuteurMessage
Nadirea Bellock Nap
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : Seize ans, presque dix-sept
Liens familiaux : Des parents, une tonne de frères et soeur qui vivent dans un coin d'Aïsthèsis
Statut : Etudiante vainement amoureuse

MessageSujet: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Ven 20 Fév - 22:38

La ruelle était sombre, l'odeur du sang, les murs semblaient bouger, la texture du sang, nulle part pour se raccrocher... Les cris ! Rouge ! Nadi tomba. Le corps n'était pas loin, elle n'avait pas réussi à s'éloigner, elle n'avait pas pu ! Effrayée, suffocante, elle essayait de rassembler ses souvenirs, sa tête. Folie ! Violence ! STOP ! Il fallait mettre les choses au clair, mais pour l'instant tout était sombre et flou et tout bougeait. Sauf elle et sauf l'autre. L'autre avait une excuse, l'autre était mort. STOP ! Elle respira un grand coup.

Donc, elle était là. Assise par terre, sa robe bleue ciel - encore une de fichue ! - presque entièrement couverte de sang à présent, sentait la mort, tout comme ses mains. C'était une petite rue déserte, évidemment il n'y avait qu'elle et l'autre pour prendre un raccourci aussi bizarre quand il faisait nuit ! "Il m'arrive jamais rien !", quand elle pensait cela, Nadi n'avait pas tout à fait tort... A elle il ne lui était rien arrivé. Elle avait souffert un peu, mais sans doute moins que l'autre, car l'autre en était mort. Elle avait réussi à se protéger, elle. Comme d'habitude... Comme pour sa grand-mère, elle avait survécu et maintenant ce n'était plus une histoire de chance ou de hasard.


*J'ai... un truc. Mais Lui, il s'est échappé sans que j'aie pu le voir...*

Elle avait la tête baissée et ses cheveux devant, sans oser regarder le cadavre. Il fallait bouger avant qu'on la trouve ici... Elle releva les yeux enfin et put voir en face d'elle ce corps baignant dans son sang. Avec tout ce qu'elle avait sur elle, ce n'était pourtant que le dixième de ce qui recouvrait l'autre et l'entourait et le portait. Avec difficulté, la jeune fille se relevait et marchait pieds-nus dans cette flaque écoeurante. Elle portait la main à sa bouche et à son nez, prise d'une envie de vomir, mais se retint. Elle sentait la force de courir, enfin. Mais elle courait au ralentit, elle vacillait. Elle voyait toujours la pauvre victime, une expression torturée sur le visage, puis tout ce sang... Tout ce sang ! Les murs bougeaient, ou bien était-ce elle ? L'étudiante parvenait à s'éloigner peu à peu, le corps n'était même plus dans la même rue... Elle se tenait aux murs et elle pleurait. Paumée... totalement paumée...
Revenir en haut Aller en bas
Faerin Cloudahil
Détective en paranormal et vendeuse à "L'As de Pique"
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans
Liens familiaux : Une tante voyante vivant à Aïsthèsis
Statut : Détective spécialisée dans le paranormal et vendeuse à mi-temps

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Ven 20 Fév - 23:12

Après l'incident d'il y avait maintenant quelques nuits, Faerin ne pensait plus vraiment être susceptible de s'impliquer dans cette drôle d'enquête. Une fois revenue sur les lieux du crime, le lendemain, elle n'avait pas trouvé le moindre morceau de cadavre, uniquement des feuilles et de la terre maculées de sang. Elle en avait recueillie un peu, mais savait bien qu'elle n'en tirerait pas grand chose, vu la faible quantité et le moment de la mort. De plus, en trois jours, personne n'était venu frapper à sa porte pour l'embarquer. Elle s'était donc dit que finalement ils avaient trouvé le coupable et qu'ils la trouvaient juste complètement ridicule et obsolète.

Elle venait de faire la fermeture du magasin, et elle se dirigeait maintenant vers les commerces. La jeune femme venait de recevoir sa paie, et elle avait besoin de renflouer ses stocks de matériaux utiles pour les arts divinatoires ou l'exorcisme. Ainsi, elle espérait se procurer des billes d'argent pour son mortier, de la limaille de fer, un briquet, et d'autres ingrédients plus exotiques qui ne figuraient pas dans l'inventaire de Mme Linenbook. La brave dame se spécialisait dans les objets anciens ou magiques, mais pas dans les composants. Et tandis qu'elle marchait dans la rue, son fer à cheval tomba d'une de ses poches. S'arrêtant immédiatement, elle resta là un instant, l'air effaré, provoquant l'interrogation de plusieurs passants. Ce fer à cheval, qu'elle avait presque oublié, n'était pas un simple outil de maréchal-ferrant. Elle avait enduit cet objet du sang de la victime, et prononcé quelques incantations. Le tout devait lui offrir de la chance dans cette enquête. Et pour la détective, cette chute signifiait qu'un élément rattaché à l'affaire se trouvait dans les parages.

*C'est l'assassin ? Un nouveau corps ? Bon cette fois, il faut que je sois la première sur le coup.*

En évitant de courir partout, au cas où le meurtrier serait dans la foule, Faerin commença à jeter des regards aux alentours, vérifiant l'attitude des personnes, les rues parallèles, et tout autre signe paranormal qu'elle pourrait capter. Et même si elle marchait vite, à grandes enjambées, elle ne voulait attirer le moins possible l'attention sur elle, surtout lorsqu'elle finit par tomber sur une scène terrifiante. Dans une ruelle, un corps gisait, ensanglanté, ainsi qu'une autre masse contre un mur. Jetant une pincée de sel derrière son épaule gauche, Faerin s'engagea dans la ruelle, et put constater qu'elle avait affaire à une jeune fille et à un cadavre. La petite avait l'air horrifiée, et si la jeune détective ne voulait pas éloigner l'idée qu'elle pouvait très bien être la meurtrière, elle lui parla sur un ton neutre :

"Vous allez bien ? Qu'est ce qu'il s'est passé ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Nadirea Bellock Nap
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : Seize ans, presque dix-sept
Liens familiaux : Des parents, une tonne de frères et soeur qui vivent dans un coin d'Aïsthèsis
Statut : Etudiante vainement amoureuse

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Ven 20 Fév - 23:47

Nadirea tourna rapidement - trop rapidement ? - la tête. Déjà qu'elle n'y voyait plus clair et qu'elle était traumatisée, elle eut ces points noirs que l'on aperçoit quand on est sur le point de faire un malaise. Elle ne s'était pas rendue compte qu'elle s'était rassise ni qu'elle ne s'était pas tant éloignée que ça. Elle ne savait plus quoi penser ! Elle voulait juste se réveiller... juste se... "Vous allez bien ?" Elle sursauta. "Qu'est-ce-qu'il s'est passé ici ?" Elle tourna la tête. Cette ombre c'était....

"AAAAAAAAAAH !!!! M'approchez pas !"

Son coeur battait à tout rompre, il lui faisait mal à force et elle souffrait autrement. Elle le revivait ! Il était là, il utilisait son pouvoir contre elle ! C'était une torture ! Il la torturait. Pourquoi ne pouvait-elle pas mourir ? Elle voyait le sang, elle voyait le sang gicler, la mort ! L'autre mourrait, son visage horrifié, déformé, elle ne pouvait même pas voir si c'était un homme ou une femme, il souffrait atrocement, limite il se décomposait, il saignait, ses cris, elle avait mal, elle se contentait d'avoir mal et... rien. Rien ? Elle suffoquait mais tentait de se calmer.... Rien ne se passait, tout s'était déjà déroulé mais avant... Ce n'était pas lui, ou si peut-être... Mais un mort n'avait pas pu se refaire tuer, elle hallucinait... Il lui fallait voir clair ! Elle dégagea son visage et ferma son oeil normal, pour se concentrer sur l'autre. Elle se calmait. Elle voyait. Distinguant clairement dans le noir plus qu'une silhouette, elle vit une fille. Oui, la voix était féminine... Mais elle avait l'air gentille... Nadi remit ses cheveux en place et reprit une respiration normale, elle essayait de se calmer.

*Ca n'a pas l'air d'être elle... Je ne sais pas...*
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Citoyen
Personnage Non-Joué {Citoyen}
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Sam 21 Fév - 1:31

La ruelle était peu fréquentée, mais les cris avaient attiré quelques curieux. Une chose en entraînant une autre, de plus en plus de passants commencèrent à se regrouper au bout de la rue, près de l'endroit où le cadavre se trouvait. Une mare de sang innondait le pavé, la victime - un homme ou une femme ? dans un tel état, il était difficile de le dire - était étendue sur le sol, sa tête traînant dans le caniveau. L'attaque avait été si brutale qu'on aurait dit une poupée désarticulée. Des murmures s'élevèrent du groupe de passants. Des femmes portèrent une main à leur bouche, signe d'horreur. Les hommes tendaient le cou pour mieux voir et décrivaient en détail à ceux qui ne voyaient rien la façon dont le corps avait été laissé.

Personne n'avait vu le tueur. Personne n'avait vu la scène. Le meurtrier s'était fondu dans la nuit, le seul témoin était la jeune fille en état de choc. Les regards passèrent du cadavre à Nadirea et les murmures se firent encore plus vifs et bruyants. Elle était couverte de sang, des pieds à la tête, elle en était couverte. Et cet oeil ! Un démon... Seul un démon pouvait avoir commis tous ces crimes. Et cette jeune fille, avec ce visage si effrayant, ne pouvait être que le démon en question.


" C'est elle ! Regardez ! Elle est couverte de sang ! " cria une voix d'homme.

Puis une autre voix, de femme cette fois-ci :


" Sa malice se lit sur son visage ! Seul un monstre pareil peut avoir commis un tel crime ! "

Les murmures se firent bourdonnement menacant. Un frisson d'acquiescement balaya la foule tandis que les visages austères et mauvais étaient fixés sur les deux jeunes femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Faerin Cloudahil
Détective en paranormal et vendeuse à "L'As de Pique"
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans
Liens familiaux : Une tante voyante vivant à Aïsthèsis
Statut : Détective spécialisée dans le paranormal et vendeuse à mi-temps

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Sam 21 Fév - 1:58

Faerin se retrouvait confronté à un problème de taille pour tout enquêteur : la foule et ses préjugés. La foule en elle même, si on ne la retenait pas pourrait "saccager" la scène de crime ; heureusement, cette fois le meurtre avait eu lieu dans une ruelle, ce qui limitait l'affluence de personnes extérieures. Et cette foule, véhiculait des rumeurs par des premiers préjugés. Bientôt, la fillette de la ruelle serait forcément la meurtrière, car les premières impressions se seraient mutées en témoignages. Certains finiraient par affirmer l'avoir vu assassiner sauvagement la pauvre victime. Pour couper court à tout cela, la jeune détective sortit une de ses cartes, qu'elle brandit face à la foule, et parla d'une voix forte, tout en usant de son pouvoir de suggestion pour détourner les plus faibles esprits :

"Que personne n'entre dans cette ruelle ! Je suis Faerin Cloudahil, détective ! Je demanderai à tous ceux ayant vu quelque chose d'attendre que je vienne les interroger, et à tous les autres de circuler !"

Une fois cette annonce faite, elle espérait que son pouvoir serait assez puissant pour en détourner certains, mais face au choc qu'avait du causer cette scène, elle n'y croyait pas vraiment. Elle n'avait plus qu'à espérer que certains aient vraiment vu ce qui c'était passé, mais cela ne semblait pas plus probable. Maintenant seule avec l'adolescente dans la ruelle, Faerin se demandait à quoi accorder la priorité : rassurer ce qui apparaissait comme une victime, ou étudier le corps ? Dans la fond, elle était plus intéressée par la victime, n'ayant pu approcher la première, mais d'un autre côté, avec un public proche, peut être valait il mieux s'intéresser aux vivants. Elle tenta donc une approche de la jeune fille encore tremblotante, mais qui avait arrêté de hurler. une fois à quelques pas d'elle, Faerin s'accroupit, et d'une voix douce, emplie d'intentions positives, elle dit :

"Ne les écoutes pas ma douce. Raconte moi ce qu'il s'est passé. N'aies pas peur, je suis là maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Nadirea Bellock Nap
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : Seize ans, presque dix-sept
Liens familiaux : Des parents, une tonne de frères et soeur qui vivent dans un coin d'Aïsthèsis
Statut : Etudiante vainement amoureuse

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Sam 21 Fév - 2:09

Arrivant peu à peu à ne plus suffoquer, à ne plus se déchirer la poitrine à cause de son coeur, la jeune fille se rassurait en se disant que si elle devait mourir, elle serait morte déjà. Après tout, le tueur ne pouvait rien contre elle avec sa magie et si c'était la fille près d'elle, elle aurait largement profité du fait qu'elle était totalement à côté de la plaque. Elle entendait les gens, tout le monde, tout le monde était contre elle ! "Un monstre" ? Elle était ça ? Oui elle était si laide.... les gens n'accusent jamais ceux qui ont du charme... Elle voulait crier, clamer son innocence, mais elle ne pouvait plus. A son dernier hurlement, elle avait tout donné. Elle voulait tellement revenir en arrière, rester avec son prêtre dans la campagne. Oh non ! Si LUI l'apprenait ? S'IL la croyait coupable de telles atrocités ? Les autres le pensaient bien ! "Un monstre !".... non !

Elle se mordait encore plus violemment la lèvre que d'habitude. La fille était détective, elle faisait partir tout le monde... Qu'ils partent ! Puis elle soupirait, plus calmement, tentant de ne plus voir les images, mais à chaque fois ça revenait dans sa tête. Nadi secouait sa tête, elle ne pouvait pourtant pas les chasser ! Il fallait se concentrer sur autre chose.. autre chose.... la voix ! La fille recommença à parler... Gentiment... Sa voix était apaisante... Il fallait raconter, mais raconter quoi ? Ce n'était pas racontable ! La gamine regardait ses mains pleines de sang et ses doigts se crispaient. Elle agrippa de nouveau ce qu'elle pouvait sur le mur derrière elle pour se relever peu à peu. Maintenant, elle avait les yeux écarquillés et une expression horrifiée, tout en parlant :

"J'ai vu plein de sang ! Et je ne suis pas morte... Mais je sais pas.... Je sais vraiment pas ! C'est pas moi ! Je jure sur les dieux que c'est pas moi !"

Elle prit sa tête dans ses mains. Tout ceci était bien réel, pourtant ça ressemblait tellement à un cauchemar !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Citoyen
Personnage Non-Joué {Citoyen}
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Sam 21 Fév - 20:53

Dans la foule, quelqu'un cria pour savoir où était la milice. L'occasion de coincer le coupable se présentait et pas un milicien dans les environs ! C'était une honte, pas étonnant que l'affaire patauge ainsi. Les gens se serraient de plus en plus, on se bousculait pour apercevoir ce qui restait du cadavre, et le visage du monstre qui l'avait froidement abbatu.

Quelques personnes se détachèrent du lot en poussant des coudes. Ils s'avancèrent d'un pas ferme vers les deux jeunes femmes. Leurs regards étaient noirs, effrayants. Ils fixaient Nadirea d'un air mauvais, comme s'ils s'apprêtaient à se jeter sur elle pour la tuer à son tour.


" Moi j'ai vu quelque chose ! " brailla une femme.

Les quelques personnes qui l'accompagnaient restaient tout de même à distance, craignant peut-être que le "démon" ne leur saute à la gorge.


" J'habite la maison juste au coin de la rue... J'ai vu tout ce qu'il s'était passé... " continua la femme, une quinquagénaire à l'expression peu avenante.

Elle avait un air porcin, son visage était comme muni de bajoues qui se secouaient lorsqu'elle parlait. Elle était habillée humblement, signe qu'elle ne devait pas rouler sur l'or, et que ses journées étaient sans doute ponctuées de ragotages en tout genre.


" Nous aussi on était là ! On a vu ce démon tuer la victime ! " vociférèrent deux hommes.

" C'est elle la coupable, il faut l'arrêter immédiatement ! "
Revenir en haut Aller en bas
Faerin Cloudahil
Détective en paranormal et vendeuse à "L'As de Pique"
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans
Liens familiaux : Une tante voyante vivant à Aïsthèsis
Statut : Détective spécialisée dans le paranormal et vendeuse à mi-temps

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Sam 21 Fév - 22:56

Comme prévu, la situation dégénérait un peu trop au goût de la jeune détective. Des gens commençaient à se presser un peu trop près du cadavre, et de trop nombreuses personnes affirmaient avoir vu la jeune fille de la ruelle assassiner sauvagement la victime, alors que la rue principale était plutôt calme il y avait encore quelques minutes. Faerin hésitait sérieusement à sortir son arme et à tirer un coup de feu à blanc en l'air pour faire un peu d'espace. Cependant elle se ravisa vite quand elle songea à ce qui lui était arrivé il y a peu à cause d'une action comme celle-là. Se relevant, dépassant le cadavre et se plantant devant les citoyens, elle vociféra :

"Je vous ai demandé de ne PAS vous approcher du corps ! Surtout que l'on sait bien que le meurtirer revient toujours sur les lieux du crime non ? Qui me dit que ce n'est pas vous ? Allez, reculez maintenant ! RECULEZ !"

Elle n'avait pas encore perdu tout son sang froid, mais elle savait que hausser un peu la voix en prenant un air sérieux et agacé devrait suffire pour les tenir à l'écart encore quelques instants. Elle ne voulait surtout pas que la situation parte dans tous les sens, échappe complètement à son contrôle et qu'elle ait besoin de la milice, qui n'était toujours pas là d'ailleurs.

*Mais qu'est ce qu'ils font ? Pourquoi ils ne sont jamais sur les lieux du crime ? A moins que...non, arrête de délirer Faerin, concentre toi sur les faits.*

En effet, une idée quelque peu loufoque venait de lui traverser l'esprit : et si le meurtrier faisait lui-même partie de la milice ? C'était une couverture idéale, avec la connaissance des patrouilles qui s'organisaient, de quoi échapper à toute surveillance. Mais ce n'était qu'une idée en l'air, et elle n'avait pas l'ombre d'une preuve pour l'étayer. La jeune femme se retourna donc, maintenant face au corps ensanglanté, et commença à l'examiner, tout en glissant des mots d'encouragement à la jeune fille. Cependant, aucune présence mystique ne lui parvenait, et elle n'avait pas les connaissances suffisantes en médecine pour déterminer la cause exacte de la mort, quoique le constat était simple : la victime avait été sauvagement agressée, et gravement mutilée.
Revenir en haut Aller en bas
Nadirea Bellock Nap
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : Seize ans, presque dix-sept
Liens familiaux : Des parents, une tonne de frères et soeur qui vivent dans un coin d'Aïsthèsis
Statut : Etudiante vainement amoureuse

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Sam 21 Fév - 23:32

Nadi resta un moment le visage dans le creux de ses bras, ses mains ensanglantées tenant ses cheveux. De cette manière, elle se coupait du monde, elle ne voulait plus les entendre ni les voir. Mais elle ne pouvait pas s'empêcher ! Des "démon" et "coupable" parvenaient à ses oreilles. Tout le monde pensait qu'elle était coupable et tout le monde allait la harceler jusqu'à ce qu'elle l'avoue. Mais elle n'avait rien fait ! Alors que la détective les éloignait à chaque fois, Nadirea la percevait comme la personne la plus gentille du monde. Elle n'écoutait pas tout ce qu'elle disait, elle n'entendait que sa voix, pas ses mots, mais ils devaient atteindre son inconscient car elle savait qu'elle tentait de la protéger sans pour autant avoir le contenu de ses paroles. Ainsi, sa respiration redevenait calme et elle pouvait faire le vide dans son esprit sans avoir à se soucier de ceux qui l'entouraient.

*Comment je vais m'en sortir ? Pourquoi j'étais là ?*

Le mauvais endroit au mauvais moment... C'était quelque chose contre quoi on ne pouvait rien faire, c'était de la pure malchance. Avec du recul, elle s'imaginait se jeter sur le tueur au moment où elle avait commencé à sentir qu'on lui faisait mal. Mais elle n'avait rien fait, rien fait du tout et à cause d'elle il y avait eu un mort... Finalement elle était bien un peu coupable.

*Arrête ! Arrête de penser à ça ! Je les vois... je les vois encore !*

Tout ceci ne lui sortirait pas de la tête si vite, les images étaient si bien ancrées. Elles repassaient en boucle dans sa tête, elle étaient à la fois précises et floues. Elle n'avait pas tout bien vu mais semblait le revivre à chaque fois maintenant. Bloquée dans ce monde des souvenirs elle ne pouvait pas se libérer, de plus, elle avait des remords à présent. Mais sa plus grande préoccupation c'était de savoir ce que Leopold en penserait... Si on la disait meurtrière ! Il ne lui pardonnerait jamais et il ne l'aimerait jamais ! Et si au mieux on la jugeait coupable de ne pas avoir aidé la victime ? Il la trouverait tout de même horrible pour ça.

*Mais ça par contre, j'en suis bien coupable ! Je dois être un monstre comme ils disent...* pensa-t-elle avant de recommencer à pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Chrèsmos
Messagère des Dieux {PNJ}
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 12/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : Inconnu
Liens familiaux : Aucun
Statut : Oracle, Messagère des Dieux

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Mar 24 Fév - 22:50

Parmi la foule se trouvait une femme à l'air chétif et miséreux. De longs cheveux roux tombaient en cascade autour d'un visage aussi pâle que celui des morts. Ses pupilles étaient claires, si claires qu'on aurait presque pu la croire aveugle. Elle se fraya un chemin parmi les habitants - ou plutôt, les habitants lui cédèrent un passage comme s'il s'agissait d'une grande monarque. Ses yeux étaient fixes, dirigés vers les deux jeunes filles. Elle avançait doucement, flottant presque. Les autres ne semblaient pas la remarquer, pourtant ils lui faisaient place. Un peu comme un fantôme qui se frayerait un chemin parmi les vivants. Elle avait quelque chose d'irréel, de volubile. A tout instant, on aurait pu croire qu'elle allait s'évaporer dans les airs.

Doucement, elle s'arrêta d'abord à bonne distance de Faerin et Nadirea. Son regard resta fixé sur la jeune fille à l'oeil de chat. Le visage de cet être étrange était fermé, immuable... inaccessible même. On aurait dit qu'elle n'était là que comme spectatrice de cette scène de chaos. Ses mouvements étaient si lents qu'elle donnait l'impression d'être dans un autre espace temps, où les secondes s'écouleraient aussi doucement que des minutes. Son regard changea de direction et se posa sur Faerin qui examinait le corps.

Invisible aux yeux des humains, elle s'approcha de la jeune femme aux dons divinatoires. Elle se pencha alors vers elle. L'Oracle délivra alors son message :


" La voix des morts ne peut se faire entendre des humains... Seul errant parmi les tombes, c'est là que se trouve son chemin... "

Elle posa une main sur l'épaule de Faerin et lui imposa alors à l'esprit l'image du cimetière de la ville. Elle lui fournissait un indice des plus capitales...
Revenir en haut Aller en bas
Faerin Cloudahil
Détective en paranormal et vendeuse à "L'As de Pique"
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans
Liens familiaux : Une tante voyante vivant à Aïsthèsis
Statut : Détective spécialisée dans le paranormal et vendeuse à mi-temps

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Mer 25 Fév - 0:11

Devant un corps en si mauvais état, Faerin n'avait pas pu en tirer grand chose. N'étant pas médecin, elle n'avait pas été capable de déterminer objectivement ce qui avait causé la mort, et elle n'avait pas eu de perception particulière. Elle avait juste récupéré, le plus discrètement possible, un peu de sang ; sa première expérience du genre n'avait pas été si inutile, cela pouvait donc la servir que d'en récolter un peu. Mais absorbé par cette étude, elle n'avait pas prêté attention à la foule, qui s'était tue, ni à la personne qui avait provoqué ce silence. Elle sursauta juste quand elle sentit une main étrangère à son épaule, et entendit une voix inconnue à son oreille. Et accompagnant ce message venu d'ailleurs, des images.

Faerin se leva et se retourna brusquement, fixant l'étrange femme. Elle ne savait que penser de cette apparition, et de ce qu'elle avait vu. Elle avait envie de prendre le message de l'individu au sérieux, mais de toute façon cela la dérangeait fortement de laisser la scène de crime comme cela. De plus, il restait une personne qui n'avait encore livré aucun de ses secrets, c'était la petite fille de la ruelle. Néanmoins, ce détail sur "la voix des morts" avait particulièrement parlé à la jeune détective ; voilà quelque chose qui rentrait dans son domaine de prédilection, enfin, sauf si son don décidait de rester encore caché. Pour le moment, elle préféra privilégier la jeune fille, tout en voulant que ça aille au plus vite.


*A moins que...*

Revenant s'agenouiller près de l'adolescente, elle lui dit d'une voix douce :

"Je vais devoir partir. Mais je ne peux pas te laisser toute seule avec toutes ces horribles personnes n'est ce pas ? Veux tu m'accompagner ?"
Revenir en haut Aller en bas
Nadirea Bellock Nap
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : Seize ans, presque dix-sept
Liens familiaux : Des parents, une tonne de frères et soeur qui vivent dans un coin d'Aïsthèsis
Statut : Etudiante vainement amoureuse

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Jeu 26 Fév - 0:19

Alors qu'elle s'enfonçait toute seule dans son sentiment de culpabilité, Nadi avait la désagréable impression d'être observée. Evidemment, les habitants de la ville la regardaient, mais c'était tout autre chose. On lui reprochait quelque chose, était-ce elle qui se regardait de l'extérieur ? Non, c'était encore quelque chose d'autre. Evidemment, elle n'avait aucune idée de ce que c'était, mais ça la mettait mal à l'aise. Mais au moins, tandis qu'elle se concentrait pour trouver pourquoi elle se sentait fixée, tout en cherchant ce qui pouvait en être la cause, elle ne se préoccupait plus du reste, comme si elle avait mis de côté tout ce qu'il s'était passé avant. Ce fut quand la détective lui adressa à nouveau la parole que la jeune fille retomba sur terre.

*Elle part ? Non ! Non ! Ils vont me sauter à la gorge ! Et si... il était encore là ?*

La suite des paroles de Faerin la rassurèrent tout de suite. Elle voulait qu'elle vienne avec elle ! Normalement, Nadirea aurait crié "Oui !" précipitamment, mais là elle se retint, plaçant une main devant sa bouche, comme pour s'empêcher de le dire. Il fallait qu'elle réfléchisse un peu. Bien sûr, cette femme lui paraissait gentille, puis elle la défendait... Mais être toute seule avec elle.... Vraiment toute seule... Si lui était elle ? Non ! Elle ne devait plus penser à ça ! Elle voulait s'enfermer dans sa chambre et ne plus en sortir de toute sa vie, d'ailleurs elle se voyait déjà assise contre la porte, en train de tout écrire dans son journal, tout en bloquant l'accès à la pièce avec son dos.

*Mais je peux pas ! Je peux pas être totalement parano ! Faut que je lui fasse confiance... Je ferais plus jamais confiance à personne sinon...*

Elle commença à parler pour accepter, mais sa main devant sa bouche l'en empêchait encore. Après avoir légèrement bavé dessus et entendu le son étouffé de sa voix, elle s'en rendit compte et se contenta de hocher la tête, toujours l'air effrayé.
Revenir en haut Aller en bas
Chrèsmos
Messagère des Dieux {PNJ}
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 12/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : Inconnu
Liens familiaux : Aucun
Statut : Oracle, Messagère des Dieux

MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   Mer 6 Mai - 20:16

Près des deux femmes, une ombre planait toujours. Etait-ce vraiment une ombre d'ailleurs ? Cela ressemblait plutôt à une lueur étrange, presque glauque, dont on ne pouvait pas vraiment déterminer la source. L'Oracle se tenait face à elles, le visage fermé, attendant de voir ce qu'elles allaient faire. Son regard était vide, dénué de toute vie. Son visage également. Mais elle semblait tout de même vouloir quelque chose d'elles...

Quelques exclamations se firent entendre dans la foule. La milice était en chemin et les premiers membres venaient d'arriver sur place. Un homme se dirigeait déjà vers le cadavre pour l'inspecter pendant que deux autres essayaient de faire reculer la foule. L'homme penché sur le corps cria des ordres mais la foule était trop dense pour que ses deux collègues puissent à la fois lui obéir et empêcher les ciotyens d'approcher.

Pendant ce temps, l'Oracle s'était évaporée. Mais sa présence continuait de flotter dans les environs. Une présence gênante qui semblait survoler la scène et s'appesentir en particulier sur les deux jeunes femmes. Comme le regard des dieux braqués sur elles à la manière de deux projecteurs puissants. Il semblait qu'on attendait quelque chose d'elles et qu'on veillait à ce qu'elles s'acquittent de cette tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sanglante] Robe ensanglantée et pas rouges dans une ruelle sombre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans un coin sombre
» Pour l'Amour du combat, l'Eveil d'un prédateur [ft. Mihawk]
» Duel intérieur
» Un filet de sang coula...
» Embuscade dans la ruelle [Suite] A l'echafaud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Ville d'Aïsthèsis :: Quartiers :: Ruelles-
Sauter vers: