Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités [Sieghart]   Lun 27 Juil - 11:12

Résumé du topic précédent : Sieghart avait décidé de quitter son antre universitaire pour découvrir la vie d'Aïsthésis. Elise avait eu du travail récemment, et elle comptait bien dépenser son argent au Calice. Elle y a aperçu Sieghart, seul, à une table, et elle a décidé de s'asseoir à sa table. La conversation tourne très vite en rond, jusqu'à ce qu'elle dérape à propos de la situation "matrimoniale" de Sieghart. Elise commence donc à tenter de le séduire. Sieghart, prudent, la fait boire pour en découvrir plus sur elle, et savoir si c'est la même femme qui ensorcelle les gens à l'Auberge du renard. Malheureusement pour lui, Elise à l'habitude d'être saoule, et sait se contenir, ne lui apprenant presque rien. Mais la tête lui tourne, et elle sent que l'alcool prendra bientôt possession d'elle. De plus, le Calice n'est pas l'endroit idéal pour avoir une conversation ... Elle l'invite donc au restaurant, ce que Sieghart accepte bien volontiers.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La rue, ou plutôt la ruelle, qui abritait l'Etoile de Kraab, était le genre d'endroit agréable pour flâner. Il y avait quatre ou cinq commerce, éclairés par des lampions maintenant que la nuit tombait, avec leurs marchandises sorties et leurs enseignes, de colorés drapeaux, s'agitaient légèrement avec le petit vent qui refroidissait un peu l'atmosphère. C'était dans ses moments là qu'Elise se disait que la vie, c'était quand même quelque chose de fantastique. Entre une petite épicerie nommé "Au Délices de Thémis" et une vielle maison, se dressait l'Etoile. Sa devanture vitrée laissait voir l'intérieur feutré du restaurant. Des bougies accrochées aux murs et sur les tables, éclairaient l'intérieur d'une lumière douce, presque fragile. Les clients, assez nombreux ce soir là, étaient des couples qui se dévoraient des yeux, des bandes d'amis rieurs, des solitaires mélancoliques, et j'en passe. Ce restaurant était un petit coin de paradis.

Elise, au bras de Sieghart, s'avançait dans cette ruelle d'un pas qui se voulait aussi assuré que possible. De temps en temps, alors qu'ils marchaient, elle tournait la tête vers lui pour l'observer, mais la retournait bien vite, ne voulant pas lui faire savoir qu'elle le regardait. Ils arrivèrent devant l'Etoile, et elle tourna la tête vers lui, en lui disant :


"C'est ici, ça vous convient ?"
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Mar 28 Juil - 22:01

Une charmante jeune femme au bras, une nuit magnifique, Sieghart n'avait jamais vraiment connu ce genre de choses et ne savait pas comment réagir. Son masque semblait se fissurer et tout cela à cause ou grâce à une femme. Pourtant, c'est toujours méfiant qu'il l'accompagnait.

A plusieurs reprises, il la vit le regarder mais il n'y fit pas plus attention puis, ils arrivèrent à déstination.

"C'est ici, ça vous convient ?" demanda-t-elle.

"Je ne connais point ce lieu donc je ne pourrais vous dire..."

Elise toujours au bras, il avança donc dans le batiment et choisis une table dans un coin pour pouvoir discuter tranquillement. Bien que son esprit émit des "Attention. Tu joues à un jeu dangereux", son coté curieux l'obligeait à en savoir plus sur elle.

"Dites moi, vous venez souvent ?"

Il ne savait pas vraiment comment engager la conversation et faisait des efforts assez conséquent.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Mer 29 Juil - 9:53

Elise suivit Sieghart dans le restaurant. Elle remarqua qu'il avait choisi, volontairement ou pas, là était la question, une table dans un coin, un peu à l'écart. Etait ce un signe, ou bien le hasard ? Quoiqu'il en soit, elle s'assit avec plaisir, car elle avait la tête qui tournait un peu. Et elle fut surprise qu'il engage de lui même la conversation. Un autre signe, ou ... ?

"Je viens relativement souvent, oui. Quand je n'ai pas la motivation de me faire à manger, où quand j'ai envie de sortir, avec des amis ou pas. C'est pas très loin de chez moi, relativement bon marché et vraiment bon. En plus, le personnel est sympa et le cadre aussi ... Donc bon, c'est mon restaurant favori ! Il y en a d'autre dans les environs, mais il ne le valent pas à mon goût ..."

Inutile de préciser que le seul frein à son habitude du restaurant était sa bourse ... Elle ne voulait pas paraître pauvre !


"Et vous, vous sortez souvent de l'Académie ? Il y a des endroits où vous aimez aller ? Vous m'avez dit que vous viviez depuis peu à Aïsthésis, mais cela n'empêche pas de commencer à connaitre !"

Une jeune fille, une étudiante qui faisait un petit boulot, probablement, s'avança vers eux pour leur donner la carte. Elise lui dit demanda à voix basse de donner à Sieghart une carte sans prix. Ses origines paysannes ne l'empêchait pas d'avoir une certaine tenue et une connaissance des usages.


Le serveuse revint, avec en plus la carte des boissons.


"Voilà la carte ! En plat du jour, nous avons soit un carpaccio de saumon à la tapenade accompagné d'une salade de tomates du potager, soit une côtelette d'agneau au pistou et ses pâtes fraiches. Je vous laisse réfléchir !"


Et elle s'en alla. La carte était très variée, et il y en avait pour tous les goûts. Chaque nom de plat donnait envie à Elise, et le choix allait être dur !


"Globalement, ce sont des plats plutôt classiques, mais cuisinés à la perfection ! Alors, avez vous une idée de ce que vous aller prendre ?"

Elise était heureuse ... Elle était dans un de ses endroits préférés, en bonne compagnie, et l'alcool aidant fortement, elle se sentait vraiment bien, ici. Un sourire, pas un de ces sourire bêta, mais un sourire beau et sincère, illuminait son visage. Elle avança sa main à un peu plus de la moitié de la table, qui n'était pas si grande, donc elle n'avait pas à tendre le bras, et laissa Sieghart faire le mouvement suivant. Allait il oser lui toucher la main ?
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Mer 29 Juil - 18:02

Venait-il de faire une erreur ? L'alcool lui embrumait un peu l'esprit et, sans se l'avouer, son estomac criait famine. Il prit donc la carte et ne sut que choisir. Tant de plats, tant de boissons...autant se reporter sur Elise.

"Cela doit faire maintenant un mois que je suis présent dans cette ville et mon travail ne m'a pas permis de sortir. Les cours a préparé, les devoirs a corrigé, tout cela prend du temps, surtout quand on n'est pas professeur à la base."

Il se replongea dans les divers plats proposés et se disait qu'un carpaccio au saumon suffirait.

"Il m'est arrivé, reprena-t-il, d'aller à l'auberge du renard une fois."

Il venait de lui tendre un piège. Sa réaction, si il y en avait une, lui permettrait de la cerner. Sans pour autant la fixer, il fit grandement attention. C'est alors qu'il vit la main de la jeune femme s'avançait. C'était une ouverture et il n'avait que deux possibilités. Soit il faisait de même et ses recherches pouvaient avancer comme reculer, soit il ne faisait rien et la, tout tombait à l'eau car une tension s'installerai entre eux. Et puis, Elise était tout de même attirante...

Il fit donc le deuxième pas vers elle. Sa galanterie refit surface lorsqu'il déclara qu'elle pouvait choisr ce qu'elle voulait, l'adition était pour lui.

"Pour ma aprt, je prendrai un carpaccio au saumon ainsi qu'une liqueur."
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Mer 29 Juil - 20:05

Elise écoutait attentivement Sieghart. Tout d'abord, parce qu'elle le trouvait intéressant, qu'il avait une voix plutôt agréable et qu'elle aimait écouter les gens parler d'eux. Mais aussi parce que c'était une de ses "tactiques". Retenir le moindre mot prononcé par l'autre, la moindre information, et la ressortir à l'occasion. Cela montrait l'intérêt qu'elle portait à la personne, et souvent celle ci s'en retrouvait flattée.

Ainsi, il n'était pas professeur normalement ... Mais quel métier exerçait il à la base ? Et pourquoi s'être mis à enseigner ? Tant de questions qui se bousculaient dans la tête d'Elise, cherchant désespérément une réponse. Elle se dit qu'elle allait essayer de s'en souvenir, mais l'alcool n'allait pas l'aider.

"L'auberge du Renard ?" dit elle "J'aime bien, mais bon ... Je la trouve trop bondée. Il faut réserver des semaines à l'avance, souvent. On peut difficilement y aller à l'improviste. Mais c'est vrai que pour les grandes occasions, le cadre est plaisant, et la cuisine très bonne, alors c'est le lieu idéal ! Et vous avez aimé là bas ?"

Elle était un peu surprise que Sieghart y soit allé. Pour une raison toute bête. Y aller seul était dépourvu d'intérêt. Enfin, de son point de vue. Et puis, elle ne le voyait pas très bien là bas, elle n'aurait su dire pourquoi ... Enfin bon, c'était un détail !


Elle sourit intérieurement quand il avança lui aussi sa main. Elle n'était pas du tout sûre qu'il allait le faire lorsqu'elle avait avancé sa main. Cela la réjouissait, et elle sourit même plus qu'intérieurement. Elle fut par contre surprise, positivement, du deuxième mouvement de Sieghart. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui offrit le dîner, mais alors pas du tout. Elle lui lança un regard surpris et heureux.


"Merci beaucoup ... " elle eut une seconde d'hésitation "... Sieghart"

C'était la première fois qu'elle l'appelait par son prénom. Elle sentait son pouls s'accélérer ... L'alcool, eh oui, toujours lui, la faisait se sentir dans un nuage. Le contact de sa main sur la sienne la brûlait presque. Même si elle avait l'habitude de séduire, là, c'était différent ... Plus agréable ... Elle eut une seconde de rêverie avant de passer sa commande.

"Deux carpaccio, s'il vous plait. Et un verre de vin de la Vallée de Gethsemane"
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 2:44

Le contact de sa peau, son sourire...Sieghart tombait doucement mais surement vers ce que l'on peut nommer l'amour ? Mais etait-ce bien cela ? Son coeur lui disait que oui mais son esprit l'avertissait toujours... C'était le probleme de personne comme lui. Trop calculer, trop réfléchir, ne pas suivre son instinct, ne pas laisser ses émotions prendre le dessus. Peut être qu'au fond de lui, Sieg voulait changer, devenir une autre personne, plus chaleureuse...

"N'oublie pas ce que nous avons vécu frère...Le monde doit changer et nous le changerons."

Oeil-de-nuit avait émit ces quelques pensées avant de se réfugier vers la partie de son esprit qui était inacessible pour le professeur. Il ferma les yeux quelques instants puis entendit la douce voix de Elise.

"Deux carpaccio, s'il vous plait. Et un verre de vin de la Vallée de Gethsemane"

Pour lui, bien qu'il avait dit le contraire, c'était le grand saut. Il n'avait jamais connu de femme avant elle et ne savait vraiment pas comment si prendre. Il réfléchissait trop, ne savait pas que faire dans cette situation qui devenait inquiétante mais réconfortante en même temps. Il ne sut que dire et cela pouvait se ressentir à la table. Puis les repas arrivèrent à son grand soulagement.
Il souhaita un bon appétit à sa camarade et, avec l'élégance d'un noble, commença son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 10:21

Elise refoulait l'idée -saugrenue- qu'elle soit en train de tomber amoureuse. Elle, la fille du vent, qui n'aspirait qu'à la liberté, et ne voulait rien qui la retienne dans un lieu. Elle, que seulement la séduction, et non la relation, était censée l'intéresser. Elle, qui avait tout fui pour vivre dans la légèreté et l'insouciance. Elle ne pouvait pas tomber, comme ça, amoureuse d'un homme de presque 10 ans son aîné, qu'elle avait croisé dans un bar. Non. Ce n'était pas possible.

Tel était le raisonnement qu'elle se tenait dans sa tête. Elle essayait de se convaincre, plus qu'autre chose. Ils étaient là, tout les deux, l'un en face de l'autre, sans trop savoir quoi dire. Un grand silence teinté de gêne et de maladresse. Seulement des sourires, des regards. Des fois, ils en disent plus que les mots ...

Les plats arrivèrent au soulagement général. Après s'être souhaité bonne appétit, ils commencèrent. Jamais saumon n'avait été si savoureux. Jamais vin n'avait été si goûteux. Le bonheur, le paradis ... Deux mots qui décrivaient bien cette soirée. Son coeur battait, elle avait chaud ...


"C'est bon, non ?"

lança-t-elle pour rompre le silence. Elle ne savait pas quoi lui dire. Son coeur et son esprit lui dictaient des choses contradictoires. Sa tête était embrouillée. Elle ne savait plus quoi dire, plus quoi faire.


"On est bien, ici, vous ne trouvez pas ?"

lui demanda-t-elle. Elle remit une mèches de cheveux derrière son oreille. Et elle le regarda. C'était bien la première fois qu'elle assumait de le regarder, vraiment. Ses manières trahissaient ses origines nobles. Ses traits, fins, ses yeux pourpres ... Il avait vraiment du charme, il était si ... mystérieux, si insaisissable ... Qui était il vraiment ? Mais au fond, ces questions n'avaient pas grande importance. Ce qui comptait, c'était qu'il soit là, maintenant ... Le reste attendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 10:43

Sa respiration se fit moins régulière, son estomac se nouait, son esprit s'embrumait, son coeur cognait contre sa poitrine...Toutes ces sensations...Connaissait-il enfin ce sentiment qui faisait de la vie le paradis ? C'était la première fois qu'il se disait que la vie méritait d'être vécu, que le bonheur permettait au gens de vivre malgré ces difficultés... C'est avec un nouveau regard qu'il observait sa compagne de table. Elle était si sensuelle, si charmante, si...mignonne ! Oui, il venait de succomber à son charme mais tout laissait penser que elle aussi. Pour la première fois de sa vie, il sourit. Pas de ces sourires comédiens dont il avait l'habitude. Non, pour une fois, cela était sincère et son visage n'en fut que plus sublime.

"On est bien, ici, vous ne trouvez pas ?"

Dans un élan, il répondit :

"Ce n'est pas tant l'endroit qui me fait sentir bien mais votre radieuse précense à mes cotés qui illumine cette nuit Elise."

Pourquoi avait-il dit cela ? D'un seul coup, il se sentit ridicule et souhaitait disparaitre mais il n'avait pas cette faculté. Il reposa les couverts. De toute façon, il n'avait pas trés faim. D'un geste banal mais qui n'était pas anodin, il posa sa main au milieu de la table. Elle avait fait ce geste à leur entrée et il espèrait tant qu'elle continue ce chemin qui les séparait.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 11:07

Leurs regards se croisaient, s'emmêlaient, et chacun de leur côté, séparément, Élise en était certaine, ils pensaient à la même chose. N'est ce pas la définition même de deux personnes amoureuses ? Deux personnes différentes qui pourtant voient la même chose, sentent la même chose, pensent la même chose ... Et son coeur qui battait, son esprit qui s'embrouillait, n'étaient ils pas la preuve d'une chose évidente ? Et si elle se sentait si ... heureuse, n'y avait il pas autre chose que de l'alcool ? N'était ce pas ... de l'amour ? Il fallait bien qu'elle se rende à l'évidence ... Trop de preuves accumulées, les preuves du coeur contre l'argumentaire de la raison. Un argumentaire qui ne tenait plus ... Bien imbécile celui qui ne change jamais. Et le sourire de Sieghart finit d'abattre sa raison, comme un boulet de canon fait chuter une muraille.

"Ce n'est pas tant l'endroit qui me fait sentir bien mais votre radieuse précense à mes cotés qui illumine cette nuit Elise."


Elise rougit. Son coeur battait de plus en plus vite. Elle vit alors sa main. Elle n'eut pas besoin de réfléchir. Pas même une seule seconde. Elle avança la sienne. Elle lui prit la main. Un sourire ornait son visage, un sourire qui montrait son bonheur. Un de ces sourires radieux, dicté par la joie.


"Et moi donc ..."lui répodit elle "La soirée serait si fade, si terne si vous n'étiez pas à mes côtés. C'est vous qui la rendez si exceptionnelle, Sieghart ..."

Elle serra la main de Sieghart. Le contact de sa peau était si agréable ... Son corps tout entier, ses yeux, sa respiration, tout criait ce sentiment nouveau. Ses lèvres mourraient d'envie de l'embrasser, mais comme une petite fille, une adolescente timide, elle n'osait pas. Elle ne pouvait que le manger des yeux. Les voix des autres clients s'estompaient. Seul comptait Sieghart.
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 15:25

Il la regardait avec envie, avec amour. On dit que le temps s'arrete ou s'accelere dans ces cas là tant l'émotion est à son paroxysme. La nuit avait avancé malgré eux et le restaurant s'était vidé en un clin d'oeil. Il ne restait plus que des couples qui se dévoraient du regard mais tout cela n'avait pas d'impact sur eux. Sieghart s'accrochait à la main d'Elise qui était si douce...si brulante... Réglant l'adittion sans faire plus attention, il l'invita sans un mot à sortir de l'Etoile de Kraab.

La nuit avait laissé place à une douce brise et de petites lueurs illuminaient le ciel. Il n'y avait personne dans la rue à part eux.

"Prenez mon manteau", dit-il dans un souffle.

Il le lui posa sur les épaules et laissa ses mains quelques temps sur ses épaules et enfin, il la serra contre lui. Le visage de Sieghart se trouvait non loin du sien, sur son épaule droite et il n'attendait qu'elle, que ses lèvres mais il ne volerait pas ce baiser. Si il y avait vraiment quelque chose entre eux, si Cupidon avait vraiment tiré ses fléches sur eux deux, elle l'embrasserait.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 15:52

Elise avait l'impression d'être dans un rêve. Cette scène semblait si ... déconnectée de toute réalité. Le temps n'avait plus de prise sur eux. Etait il dix heures ? Etait il minuit ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Elle s'en fichait. Ils étaient bien, là, seulement tous les deux. Là, ou ailleurs. Où était la différence. Ils étaient ensembles. Ensembles ... Qu'est ce qui importait d'autre ?

Son manteau sentait bon. Une odeur indescriptible, masculine. Il était doux, agréable à porter. Il lui tenait tout juste ce qu'il fallait de chaud. Ni trop, ni pas assez. Elle avait l'impression d'être consumée par un feu, de brûler de l'intérieur, mais le doux vent le refroidissait. Le manteau gardait ce feu en elle, couvait son amour.
Sa main sur son épaule était aussi brûlante que le soleil, mais aussi légère qu'une plume. Elle sentait son pouls battre au contact de sa main. C'était comme si son coeur battait à l'endroit où il avait posé sa main.
Quand il la serra, son coeur se mit à battre de plus belle. Il s'emballait plus que jamais. Elle sentait sa respiration, elle entendait son coeur battre. Collés l'un à l'autre. Leurs souffles se mélaient. Ils n'étaient plus qu'un. La raison avait abandonné son combat. Le coeur avait triomphé.

Le visage de Sieghart était tout près du sien ... Quelques centimètres, à peine, séparaient leurs lèvres. Comment résister plus ? Comment pouvoir réfréner cette envie ? C'était impossible ... Et à l'impossible, nul n'est tenu. Elise approcha doucement son visage du sien, le coeur battant à tout rompre dans sa poitrine. Et ses lèvres se collèrent à celle de Sieghart.
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 18:34

Lèvres contre lèvres, corps contre corps...Cet instant procura un sensation inédite à Sieghart. Le parfum, la beauté, le gout des lèvres de la jeune femme inondaient les sens du professeur et ce fut un moment d'extase. Il aurait tout donné pour que ce moment reste figé, qu'il dure éternellement mais toute chose a une fin.

Il retira ses lèvres mais enlaçait toujours Elise. Ainsi, il se rappella qu'il aurai son age si Surt ne l'avait pas obligé à dormir pour augmenter ses facultés...Il avait perdu dix longues années, années où il aurait pu connaître ces sentiments...mais où il ne l'aurait pas connu. Peut etre n'étais-ce pas un mal après tout !

"Je t'aime...", lui sussura-t-il à l'oreille.

Cela pouvait parraitre précoce mais il devoilait enfin son coeur. Si elle l'acceptait...il ne souhaitait pas y réfléchir, pas maintenant. Vivre l'instant présent, voila ce qu'il devait faire. Elise fut la première femme qui changea Sieghart et peut etre la seule...
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 19:07

Une sorte d'onde traversa Elise alors qu'elle embrassait Sieghart. Une onde de joie, de bonheur. Si avant elle se sentait bien, là, elle se sentait nageant dans le bonheur. C'était la première fois depuis tant d'années qu'elle étit vraiment, du plus profond de son coeur, heureuse.

De tout son corps, de toutes son âme, elle voulait que ce moment soit éternel, que ce baiser soit immortel. Que cet instant dure à jamais. Les yeux fermés, elle se laissa simplement emporté par le flot de ses émotions. Elle savoura ce moment comme si c'était le dernier qu'il lui restait à vivre. Son coeur battait toujours sourdement dans sa poitrine. Sa respiration s'était un peu calmée. Quand le baiser se termina, elle mit un temps avant de rouvrir les yeux. Silencieuse, sa tête posée sur l'épaule de Sieghart, elle souriait. Elle avait juste envie de tout oublier, et de rester dans ses bras pour toujours.

"Je t'aime..."

Ces mots firent frissonner Elise. Pas de froid, pas de peur, mais de joie. On les lui avait déjà dit, mais ils n'avaient jamais eu la même intensité, le même poids, le même effet. C'était la première fois qu'ils avaient une telle importance. La première fois qu'ils avaient vraiment du sens. Dans un murmure, elle lui répondit.

"Moi aussi ..." elle ferma les yeux un instant "Je t'aime"

C'était comme une libération en elle. Elle avait enfin dit ce qu'elle pensait depuis le début de la soirée. Ce qu'elle se retenait de dire. Et maintenant, ils étaient ensemble. A deux, face à la vie. A deux, avec un avenir à construire.
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 19:41

Il écoutait sa respiration, se lassait bercer par la mélodie de son coeur. Tout était merveilleux. La nuit, la douce brise, Elise...Tout.

"Quelle repas de choix Sieghart !"

La voix était faible et Sieghart ne l'entendait même pas. Il était heureux et rien n'existait, à part eux, dans son monde.

"Moi aussi ...Je t'aime"

Une perle coula le long des joues du professeur. Personne ici bas ne lui avait jamais dit ces mots, personne... Cette larme reflétait un coeur meurtri par des années de solitude, d'errance et Elise, avec ces seuls mots, venaient de combler ce vide. Il resta un moment dans ses bras

"J'ai dit : Quelle repas de chois Sieghart !"

La voix se fit plus forte mais encore une fois, le professeur n'entendit rien. Son esprit n'était que bonheur.

"Laisse moi te raccompagner, ma chère", lui chuchota-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 30 Juil - 20:08

Ils étaient si bien, maintenant. Enlacés l'un avec l'autre. L'excitation, le coeur qui bat plus vite qu'un métronome, la respiration saccadée. Tout cela était parti. Restait ce sentiment de flotter, d'être dans un nuage, au paradis. Cette joie nouvelle, inconnue qui venait l'envahir. Restait Sieghart et elle. Restaient les sourires. Et rien d'autre.

C'était comme si tout s'était subitement arrêté. Le temps, le vent, le monde. Comme un moment suspendu. Le tourbillon de la soirée s'était arrêté. Son souffle était paisible maintenant. Son visage irradiait de bonheur, ses yeux brillaient d'amour.

Sentir son souffle sur son cou, comme une caresse, sentir son coeur. Se sentir un et non deux. Tout était encore embrouillé, confus. Mais l'amour n'a pas besoin de clarté, juste de sentiment. Et peu importe ce qui allait se passer, peu importe ce qui s'était passé. L'importat, c'est qu'elle l'aimait, et qu'il l'aimait. Qu'ils s'aimaient.


"Laisse moi te raccompagner, ma chère"


Ces mots ramenèrent doucement Elise vers la réalité. La voix de Sieghart était si douce, si calme, si ... belle qu'elle aurait pu l'écouter des heures durant sans se lasser. Mais ces quelques mots lui rappelait qu'il fallait bouger. Doucement. Mais qu'ils n'allaient pas rester plantés au milieu de la ruelle. Elle mit un instant avant de répondre.


"Volontiers ..."

Elle appuya sa tête sur son épaule. Ils se mirent à marcher, doucement, tranquilement.
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Ven 31 Juil - 0:32

Ils marchaient ensemble, lentement. Quel étrange petit couple tout de même ! Lui, professeur et son ainé de dix ans. Elle...il ne savait même pas son emploi...Pourtant ils s'aimaient. Construirai-t-il leur avenir ensemble ? Seul le destin pourra nous le dire.

De sa pâle couleur, la lune suivait le nouveau couple et semblait les benir pour leur futur. Aucun mot ne fut prononcé...en avait-il besoin ? Ils avaient dépassé le stade où ils disaient tout. Les regards, les sourires, les gestes...ils racontaient leurs sentiments.

Puis ils arrivèrent au domicile d'Elise.

Sieghart posa la serra contre lui. Il ne voulait pas la quitter cette nuit, pas encore...Il voulait encore sentir son parfum, entendre la musique de son coeur. Il avait peur que cela ne soit qu'un rêve, que tout disparaisse après cette nuit mais il n'en dit rien. Il déposa un tendre baiser sur ses lèvres sensuelles.

"Frère..."

Ce n'était qu'un souffle imperceptible de Oeil-de-nuit qui essayait de le contacter mais l'esprit de Sieghart le bloquait. Le professeur ne voyait qu'elle, n'entendait qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Ven 31 Juil - 9:09

Le trajet lui avait paru anormalement court -à moins que ce soit anormalement long-. Il était passé trop vite, car rentrer chez elle signifiait avancer la séparation. Il était passé lentement, parce que, plongés dans leur bonheur, leur amour, ils avaient marché à un rythme très tranquille. Sans un mot. Juste des regards emplis de tendresse, de joie et d'amour.

Ils arrivèrent chez elle, montèrent les marches qui menaient jusqu'à la petite chambre d'Elise. En temps normal, elle aurait eu honte du désordre qui régnait chez elle. Il n'en fut rien. Elle s'en foutait. Elle voulait juste être avec lui. Elle ne voulait pas le quitter, pas maintenant.

Elle lui rendit son baiser en l'embrassant tendrement à son tour, puis avec plus de fougue. Elle le serrait contre lui, comme si sa vie en dépendait. Elle se blottit contre son épaule, et murmura :


"Ne pars pas. Pas tout de suite ..."

Elle l'embrassa dans le cou. Elle respirait son odeur, sentait sa peau sous ses doigts. Sa respiration lui caressait la nuque, tout doucement. Près de lui, elle était heureuse. Au contact de son corps, elle quittait la Terre pour le paradis. Quand il l'embrassait, le coeur d'Elise ne battait plus que pour lui.

C'était fou comme la vie est faite de hasard. Qu'elle était la probabilité de chance pour qu'ils soient au Calice, le même jour, à la même heure ? Nulle, ou presque. Et pourtant ...


"Je t'aime ..."

lui murmura t elle à l'oreille. Quand elle disait ces mots, son coeur battait plus fort, plus vite. Quand elle disait ces mots, sa tête lui tournait. Ces mots venaient du coeur, du plus profond d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Ven 31 Juil - 14:28

Oeil-de-nuit était en train de paniquer. Lui aussi, du certaine manière était liè à ce démon, à Surt et le fait que Sieghart ne faisait rien le mettait dans tous ses états. Il était en danger et ne répondait pas à ses appels. Y allait-il y avoir encore un bain de sang ? Son frère avait peut être trouvé le bonheur mais lui serrait-il retirer de force ? Son esprit essayait encore de le contacter.

"Frère...attention..."

Rien, aucune réponse. Il devait aller le voir mais où était-il ? Tant bien que mal, il réussit à ouvrir la fenêtre et s'envola vers la ville. Leurs esprits ne faisaient qu'un et le retrouver devrait être chose facile mais quelque chose les entravait. Plus il serait proche, plus facilement il le trouverait.

Le contact de sa douce peau, la chaleur qui en émanait, tout cela fit tourner la tête du professeur mais il ne savait que faire. Voulez-t-elle qu'il reste cette nuit ? Voulez-t-elle plus ? Comme un adolescent découvrant les joies de la vie, il ne savait quoi faire. Il la serrait toujours contre elle, les cheveux d'Elise dans le visage. Comment avait-il fait pour passer outre cette expérience ? Toute sa vie, il n'avait connu que esclavage, peine, meurtre...mais aujourd'hui, grace à elle, tout allait changer. Le monde allait changer mais pas comme il l'avait prévu lors de son réveil. Il changeait.

Ses mains descendirent au niveau des hanches de la jeune femme et il lui déposa un baiser sur le front. Son esprit calculateur avait repris le dessus sur son instinct. Il ne savait quoi faire...
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Ven 31 Juil - 14:46

L'esprit d'Elise était confu. Elle ne savait pas ce qu'elle voulait, hormis le fait qu'il reste près d'elle. Rien que l'idée qu'il s'en aille était une torture. Mais après ? Que voulait elle ? Que voulait il ? Elise n'en avait pas la moindre idée. Elle le serra de plus belle dans ses bras, comme si la confusion dans son esprit risquait de le faire partir. Et puis, elle décida de se laisser faire, de suivre son feeling. D'arrêter de tout vouloir raisonner. Elle passa sa main dans le cou de Sieghart.

"Veux tu rester ce soir ?"

lui chuchota t elle dans l'oreille. Elle l'embrassa doucement sur la joue. Sa main libre caressa doucement l'autre joue de Sieghart. Son corps tout entier se consumait de l'intérieur, brûlé par le feu ardent de l'amour. Mais la fatigue commençait à la guetter, la fatigue de cette longue journée de travail. Elle essaya de passer outre. Elle posa à nouveau sa tête sur l'épaule de Sieghart. Sa main descendit un peu, lui caressant les côtes.

Au fond d'elle, elle le désirait, sans oser pour autant se l'avouer, ni faire quoi que ce soit. Comme une fille à son premier rendez vous, toute timide, toute maladroite, ne sachant pas comment faire. Ses yeux le dévoraient. Elle l'embrassa à nouveau, avec amour, avec ardeur, avec passion.
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Ven 31 Juil - 15:02

"Frère...FRERE !!!"

Ses appels ne lui faisaient que retentir dans le néant. C'était le deuxième quartire qu'il visitait et aucun contact avec Sieghart. Comment cela se faisit-il ? Oeil-de-nuit continua à voler avec toute l'énergie du desespoir.

"Veux tu rester ce soir ?"

"Je ne puis rien te refuser mon coeur."

Le professeur l'emmena prés du lit voyant que la fatigue la gagnait doucement. Dormir prés d'une femme...la nuit était pleines de surprises. Tant de choses se bousculaient dans sa tête mais il suivrait son instinct. Il retira tout d'abord le manteau qu'il laissa tomber sur le lit pour l'embrassa avec une vigueur inconnue puis s'allongea avec elle. Leurs lèvres se touchaient encore mais il ne souhaitait que cela pour cette nuit. Des baisers et rien d'autre. Son lit regorgeait de son parfum et se laissa bercer par sa douce odeur.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Ven 31 Juil - 15:15

C'est avec un plaisir immense qu'elle retrouva son lit. Ses jambes commençaient à fatiguer, et elle se sentait mieux allongée. Et des fois, même l'être cher ne peut faire complètement oublier les problème d'ordre physique.

La délicatesse avec laquelle Sieghart la déposa sur le lit la fit sourire, tendrement. Il était si précautionneux ... Si doux. C'était tellement agréable ... Ils s'embrassaient délicatement, amoureusement. Couchés chastement l'un à côté de l'autre. Leurs regards se croisaient, s'emmêlaient, mais criaient leur amour réciproque. Elle pouvait maintenant l'observer à loisir. Chaque trait de son visage le sublimait. Elle avait l'impression que ses yeux la transperçaient.

Sa main était posée au niveau de son cou, nonchalamment. Elle luttait contre le sommeil pour profiter de cet instant. Quand il ne lui fut plus possible d'ignorer sa fatigue, elle l'embrassa tendrement et elle ferma les yeux. Dans un dernier murmure, elle lui dit :


"Je t'aime Sieghart ..."

[Je pars pour 10 jour sans forcément de connexion internet :s désolée ...]
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Ven 31 Juil - 15:32

La fatigue l'avait submergé mais avant de s'évanouir dans le monde de Morphée, elle lui avait dit qu'elle l'aimait. Tout en lui déponsant un baiser sur le front, il lui avait déclaré :

'Je t'aime Elise..."

Elle dormait à poing fermé. Lui, par contre n'avait pas pu. Durant toute la nuit, il l'avait regardé. Tout en elle l'emmerveillait. Son sourire, son visage, son parfum...

L'aube arriva lentement mais surement. Les deux amoureux étaient blotit l'un contre l'autre et Sieghart s'endormit lui aussi mais pour une courte durée.

Il le savait, il n'arriverait pas à temps...il essayait tout de même de le contacter mais les réponses ne fusaient pas. Il fallait tout de même qu'il le trouve avant que...

[Et bien je t'attendrais ma chère. Cela me chagrine mais je survivrai]
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Mer 12 Aoû - 20:43

Elise s'était endormi comme une masse, entendant à peine la voix de Sieghart. Elle avait plongé dans le sommeil du juste, lourd, profond, réparateur, peuplés de nombreux rêves, tous plus fantastiques les uns que les autres. Des rêves d'amour, des rêves de bonheur qui l'entrainèrent jusqu'au petit matin. Quand elle se réveilla Sieghart semblait dormir profondément. Le soleil baignait doucement la pièce. Il avait l'air de faire beau.

Délicatement, elle sortit du lit en essayant de ne pas réveiller Sieghart. Elle se passa rapidement un gant d'eau fraiche sur le visage et se changea rapidement. Elle s'était couchée habillée des vêtements de la veille. Elle se passa une petite robe blanche en coton, toute légère, et s'entreprit de préparer un petit déjeuner digne de ce nom.

Elle farfouilla pour trouver un joli petit plateau. Elle descendit chercher du pain frais, alla acheter du beurre, sortit confiture, miel, sirop d'érable ... Elle fit chauffer de l'eau, tout doucement. Elle disposa assiettes, bols, tasses sur le plateau, cala des verres et un petit sucrier. Elle débarrassa la table des piles qui l'encombraient et la vêtit d'une petite nappe.

Elle s'arrêtait de temps en temps pour observer Sieghart. Que la vie était plus belle quand on était amoureux ...
Revenir en haut Aller en bas
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
avatar

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 13 Aoû - 2:27

C'était l'une des premières fois que le professeur dormait à poing fermés. Durant toute sa vie, la nuit était devenu traitresse mais là, enlacé dans le bonheur, ses rêves étaients merveilleux, doux. Au plus profond de lui, une voix faible hurlait de rage. Sa prison s'était fortifiée et il n'arrivait pas à se faire entendre de son porteur.

"Frère !"

Alors que l'aube pointait son nez, Oiel-de-nuit essayait sans relache de contacter Sieghart. Cela faisait maintenant des heures qu'il ratissait la ville en vain. Les murs de son compagnon s'était renforcé à une allure impressionnante mais même lui entendait les hurlements du démon...

L'invocateur ouvrit les yeux lorsqu'il entendit du mouvement dans la pièce où il reposait. Elise s'affairait au petit déjeuner. Ses gestes montraient son bonheur et les sourires qu'il vit lui mirent du baume au coeur. Dans cette petite robe, elle était encore plus ravissante, plus séduisante... Sieg se leva sans bruit et s'approcha d'elle pour la serrer et l'embrasser dans la nuque.

"Bonjour ma chère..." lui glissa t-il à l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Déjourno
Citoyen(ne) d'Aïsthèsis
avatar

Alter Ego : Sand'ha Amith'aleb
Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/05/2009

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Ainée d'une famille de sept enfants ... qu'elle a quitté
Statut : Apprentie couturière amoureuse et travestie

MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   Jeu 13 Aoû - 19:07

Elise, toute absorbée qu'elle était au préparatif du petit déjeuner, n'avait pas entendu Sieghart se lever. Elle sursauta donc quand il l'a prit dans ses bras. Elle ne put retenir un petit rire de surprise.

"Ah, c'est toi ! Tu m'as fait peur ... "

Elle l'embrassa doucement sur les lèvres.

"Bien dormi ?"

Elle se blotti contre lui. Une nuit, c'est trop court. Elle ne voulait se séparer de lui, et rester pour toujours dans ses bras. Contre lui, à écouter son coeur battre. A écouter son souffle. A être avec lui. Pourtant, là réside la contradiction féminine, elle se dégagea habilement de son étreinte, tout en lui tenant la main.

"Que veux tu boire ? Thé, café, jus ?"

Un grand sourire illuminait son visage. Et ses yeux le dévoraient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités   

Revenir en haut Aller en bas
 
[L'Etoile de Kraab] Dîner au chandelles et plus si affinités
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etoile d'Elendil
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'Etoile Du Soir
» Etoile de Velours [Modo de CB]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Ville d'Aïsthèsis :: Quartiers :: Ruelles-
Sauter vers: