Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sheyt'an
Pirate - Mousse du Raven
Sheyt'an

Nombre de messages : 171
Age : 26
Localisation : Sur le Raven!
Date d'inscription : 07/08/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans (enfin, légalement parce que pour le reste...)
Liens familiaux : Orphelin
Statut : Chaton abandonné

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeVen 7 Aoû - 22:51

Le soleil se couchait sur les jardins de Niphredil, ses rayons rouges orangés nimbaient l'herbe, la faisant rougeoyer comme rougeoient les flammes dans l'âtre, parant les fleurs des couleurs du feu, rendant le paysage mille fois plus vivant que le plus actif des volcans. Les papillons volaient en tous sens, rajoutant une part de rêve à ce paysage enchanteur.

C'est dans ce mirifique panorama qu'avance une ombre discrète, zigzaguant d'un parterre de fleurs à l'autre, humant les délicates senteurs s'en dégageant...
Cette ombre, qui peut à peu se dirige vers un imposant chène, situé en bordure du lac, est quelque peu singulière. Pour commencer, elle avançait seule, étonnant les nombreux couples qui , cherchant un peu de tranquilité, se promenaient, bras dessus, bras dessous ou main dans la main, se lançant des regards énamourés. Ces scènes, bien que romantiques à en pleurer ( Pleurs ), n'émurent pas la silhouette qui, une fois arrivée au pied du chêne qu'elle avait remarqué tout à l'heure, sauta sur une de ses branches avec une habileté tout...féline.
En effet, quiconque avec une vue perçante aurait rapidement vu la longue queue de chat qui dépassait de la branche tout en se balançant doucement.
Cette silhouette, cette ombre furtive, c'était Sheyt'an, mi-homme mi félin des flammes , qui, une fois sa journée au pub où il travaillait en tant que pianiste finie, venait ici afin de profiter des derniers rayons du soleil. ses cheveux bruns flottaient sous la fine brise, ébouriffant légèrement le poil de ses oreilles félines.
Tout se passait bien, il avait encore passé une journée éreintante, tout ça pour une bouchée de pain, mais il avait enfin réussi une trille complète qu'il s'échinait à à réussir depuis déjà plusieurs semaines. La vie était belle, le ciel était limpide et les papillons qui tournaient autour de la tête de Sheyt'an lui donner une furieuse envie de...courir partout comme un fou pour les attraper.
Motivé, il se releva, toujours sur sa branche et essaya vainement d'en attraper un.
Ses efforts furent récompensés..par un énorme craquement.
La branche sur laquelle était posté Sheyt'an venait de craquer, et tombaient avec un bruit de fin du monde, capable de réveiller un mort! Surpris en pleine action, Sheyt'an n'eut que le temps de voir le sol se rapporcher à toute vitesse avant de se ramasser lamentablement dans une position des plus...embarassantes (position que l'on pourrait qualifier de cul-par-dessus-tête, pas besoin de plus de détails Very Happy )


"Oups. Je crois que j'ai pas été très discret" murmura un Sheyt'an mi-hilare, mi-inquiet.

Il était tant occupé à s'épousseter et à constater les dégats qu'il avait causé, qu'il n'avait pas remarqué la petite foule qui s'était amassé afin de découvrir l'origine de ce vacarme...


Dernière édition par Sheyt'an le Mar 1 Sep - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Relyss Nerden
Prêtresse d'Istya - Novice
Relyss Nerden

Alter Ego : Selena Dashwood
Nombre de messages : 317
Age : 31
Localisation : Entre l'Ombre et la Lumière
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 18 ans
Liens familiaux : Orpheline, cousine de Gaya et Mairéad Nerden
Statut : Prêtresse mélomane

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeSam 29 Aoû - 18:36

[Allez petit minou, je vais quand même pas te laisser tout seul Cligne de l\'oeil ]


Un peu à l'écart de la foule, une jeune fille était assise dans l'herbe. Elle ne faisait pas partie de ces couples "romantiques à en pleurer" qui abondait dans le parc à cette heure de la journée. Elle était seule, trouvant bien plus de contentement dans cette solitude qu'entourrée de nombreuses personnes. Elle avait l'impression d'être un fantôme qui marcherait à côté du reste du monde mais sans qu'on puisse la voir. Elle seule choisissait de briser ou non sa bulle et cela n'arrivait que lorsqu'elle rencontrait quelqu'un qui lui ressemblait quelque peu. Récemment, elle avait fait la connaissance d'une jeune fille de son âge, Ashley, qui avait fini par entrer dans la prêtrise, elle aussi. Elle venait d'un autre temps et se sentait au moins aussi perdue qu'elle dans ce monde auquel elle avait l'impression de ne pas appartenir.

Mais pour en revenir à l'instant présent, la jeune novice laissait son regard errer sur l'étendue du parc. Elle semblait observer les gens mais sans les voir réellement, ses yeux donnaient l'impression d'être noyés dans un grand vide. A côté d'elle étaient éparpillées quelques feuilles. Des partitions et des textes de chansons. Elle tenait dans ses mains une plume noire avec laquelle elle rajoutait quelques notes ou quelques paroles d'un air distrait sur ce qu'elle avait déjà commencé.

Relyss n'avait plus composé depuis un long moment déjà. Depuis la mort d'Eva en réalité, l'ange blond, la jeune amie qui avait accompagné et adouci sa peine durant quelques temps lorsqu'elle était à l'école de musique. Aujourd'hui, elle s'était remise à cet exercice difficile, y trouvant une sorte de réconfort. Il n'y avait bien plus que la musique qui pouvait adoucir ce deuil qu'elle n'avait jamais su faire. Mais depuis le début de son noviciat, elle n'avait plus réellement chanté, plus vraiment joué, que de rares fois en solitaire. Et quel gachis ce temps perdu avait été...

Depuis qu'elle avait eu l'occasion d'effleurer de nouveau les planches d'une scène et les notes d'une musique puissante, elle était presque comme obsédée par l'envie d'y replonger. Retrouver l'euphorie et l'étourdissante impression que cela lui avait donné, comme un alcool trop fort qui vous fait tourner la tête.

Baissant un instant les yeux vers sa feuille, elle inscrivit quelques notes d'un morceau au piano, puis en dessous, elle nota les paroles qui allaient avec : "Dors mon ange dans l'éternel candeur, Dors mon ange, le ciel est ta demeure, Vole mon ange, le temps pansera ma douleur"...

Elle releva alors le regard, sourcils froncés, son attention ayant été attirée par le bruit d'un craquement de bois net puis par les exclamations d'une foule qui s'était réunie autour d'une personne des plus singulières. Sans se lever, elle fixa son regard émeraude sur Sheyt'an... reconnaissant un télépathe, tout comme elle...
Revenir en haut Aller en bas
Sheyt'an
Pirate - Mousse du Raven
Sheyt'an

Nombre de messages : 171
Age : 26
Localisation : Sur le Raven!
Date d'inscription : 07/08/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans (enfin, légalement parce que pour le reste...)
Liens familiaux : Orphelin
Statut : Chaton abandonné

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeDim 30 Aoû - 23:56

Ayant fait tomber de ses vêtements (presque) toute la poussière, Sheyt'an se décida enfin à lever la tête pour constater les dégâts...et découvrit qu'il était "cerné" par de nombreuses personnes venues voir la cause de ce vacarme. Ses yeux passèrent des spectateurs, à la branche, puis de nouveau aux spectateurs et, ne sachant quoi dire, il passa sa main dans ses cheveux gêné, et l'en retira...pleine de sang.

Mince! Il s'était cogné sans s'en rendre compte! En plus il n'avait rien senti! Comment avait-il fait son compte? C'était malin! En plus les blessures à la tête, même si elle sont peu graves, saignent beaucoup...Il allait s'excuser, trouver une "diversion, lorsqu'il fut pris d'un vertige et fut obligé de reculer de quelques pas afin de s'appuyer contre le chêne duquel il avait brisé la branche (en espérant qu'il ne soit pas rancunier...), et dit d'une voix qui se voulait ferme:


-Messieurs, dames, le spectacle est fini. Je vous remercie de votre attention, vous pouvez désormais retourner à vos occupations!

Sur ce, il s'inclina profondément, mais son vertige s'empira et il dû poser un genou à terre, histoire de ne pas tomber devant la foule réunie autour de lui, dont certaines personnes, lassées, avaient déjà fait demi-tour. Bon ça lui apprendrait à faire mumuse dans les arbres! Ne restait plus qu'à attendre que tout le monde s'en aille pour qu'il puisse aller panser sa blessure (et sa fierté) dans un coin...

A croire qu'il attirait les ennuis quand même! Non. Rectification, c'était les ennuis qui l'attiraient. C'était plus logique. Il faut le faire quand même! Tomber sur LA branche d'un arbre plus que centenaire qui risque de se briser! Et qui se brise.

Il devait perdre tout de même une bonne quantité de sang, vu qu'il voyait déjà des papillons noirs voler devant ses yeux! Ah. Non. Ceux là, c'étaient des vrais. Il se perdit dans la contemplation desdits papillons pendant quelques secondes puis, rappelé à l'ordre par ses jambes flageollantes, décida de lever le camp avant d'être attrapé par quelqu'un mécontent des dégats causés.

Il se leva donc, ou du moins essaya. Ses jambes ne le supportaient plus et il dut donc se contenter de rester accroupi, un genou à terre,rêvant de pouvoir se rouler en boule afin que le vertige passe. Mais voilà, se rouler en boule devant les gens, ça ne se fait pas, sauf quand on est un chat...
Revenir en haut Aller en bas
Relyss Nerden
Prêtresse d'Istya - Novice
Relyss Nerden

Alter Ego : Selena Dashwood
Nombre de messages : 317
Age : 31
Localisation : Entre l'Ombre et la Lumière
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 18 ans
Liens familiaux : Orpheline, cousine de Gaya et Mairéad Nerden
Statut : Prêtresse mélomane

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeLun 31 Aoû - 0:29

" Est-ce que ça va ? " fit une voix près de Sheyt'an.

Relyss avait fini par se lever, constatant que le jeune homme ne semblait pas en très grande forme. Elle était d'une nature plutôt solitaire mais elle n'était pas assez mauvaise pour ignorer une personne qui avait besoin d'aide. Une fois le spectacle terminé, l'attroupement s'était dispersé - en partie sous l'impulsion de Shey - mais aucun des curieux n'avait eu la présence d'esprit de demander s'il allait bien.

La novice méprisait cette part de l'âme humaine qui le rendait si égoïste qu'il ne semblait se réjouir que du spectacle du malheur et de la déconfiture d'autrui. S'il y avait un accident, si une personne souffrait d'un coup du sort, le premier réflexe des hommes était de s'arrêter devant ce spectacle mais sans penser à tendre la main aux autres. Ce genre de curiosité avait un fond de vice profond, quasi-sadique : se repaître des mésaventures des autres pour oublier les siennes.

Relyss avait conscience qu'elle pouvait elle aussi être sujette à ce genre de vice. Elle vouait à la fois une étrange fascination et un dégoût certain pour les côtés les plus noirs de l'être humain. Ce mélange venait d'une incompréhension face à ces phénomènes. Au plus profond d'elle, la jeune fille était quelqu'un de bon et de pur, elle paraissait souvent froide et renfermée mais cette coque de glace protégeait en réalité une âme encore inviolée. Seule la gangraine de la Haine avait commencé à la ronger comme le plus corrosif des acides...

Toujours est-il que la jeune femme se tenait à présent près de Sheyt'an, le surplombant de son regard émeraude sans pour autant donner l'impression qu'elle le toisait avec un air hautain et méprisant. Elle lui tendait un petit mouchoir blanc qu'elle avait préalablement trempé dans l'eau fraîche du lac au bord duquel elle s'était installée. Ses partitions de musique étaient à présent calées sous son bras.

Bien qu'elle ne souriait pas, il ne s'échappait qu'une aura de bienveillance de la jeune femme. Elle avait abandonné sa tenue de novice pour ses vêtements habituels. Elle portait une robe noire brodée de motifs pourpres, les franges assymétriques du bas de sa jupe jouaient avec ses mollets au gré du léger vent qui soufflait sur les jardins. Le haut était composé d'un corset, dégageant ainsi ses épaules. Son regard vert était souligné d'un trait noir au raz des cils : elle ne donnait aucunement l'impression de faire partie des prêtresses d'Istya.
Revenir en haut Aller en bas
Sheyt'an
Pirate - Mousse du Raven
Sheyt'an

Nombre de messages : 171
Age : 26
Localisation : Sur le Raven!
Date d'inscription : 07/08/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans (enfin, légalement parce que pour le reste...)
Liens familiaux : Orphelin
Statut : Chaton abandonné

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeMar 1 Sep - 15:22

Toujours un genou à terre, Sheyt'an attendait désésperemment que son vertige passe. Mais celui-ci n'avait pas l'air décidé à s'en aller, au contraire... C'était comme s'il avait pris une cuite sans boire une goutte. Quoique, vu qu'il ne supportait l'alcool, il ne se souvenait pas vraiment ce que ça donnait...

Au moins était-il seul maintenant (ou du moins le pensait-il). Ce qui était bien avec les hommes, au sens général du terme, c'est qu'ils n'étaient attirés que par la nouveauté, le gore, bref, tout ce qui sortait de l'ordinaire. Mais ils se lassaient vite. Pourquoi se retrouvait-il déjà seul (ou presque), cinq minutes après avoir brisé une branche dans un vacarme assourdissant, lui un "homme-chat"? C' était pas que ça le dérangeait d'être seul, il l'avait toujours été, les gens aiment la nouveauté, l'inconnu et l'étrange, mais ils ne veulent jamais s'y lier, s'en approcher... Combien de fois s'était-il retrouvé seul, affamé et couvert de haillons, à faire la manche, vêtu de simples lambeaux de vêtements? (J'adooreeee cette phrase!!) C'était comme ça. Et pas autrement. Comme quoi, se prendre une branche en pleine face, ça peemet de philosopher pas mal...

Persuadé d'être seul, il fut tellement surpris d'être si gentiment interpellé qu'il sursauta violemment et atterri sur les fesses. Retrouvant ses esprits, il releva la tête pour découvrir une jeune femme aux yeux d'un vert lumineux qui le surplombait. Il s'émanait d'elle des ondes bienveillantes, qui contrastaient vivement avec son apparence qui, sans être au premier regard des plus guillerets, laisser deviner qu'elle était une personne plutôt solitaire, peut-être même distante. Mais peut-être pas complètement. Sinon, pourquoi serait-elle là, à lui tendre un mouchoir, alors que tous les autres étaient partis, rassasiés du pitoyable spectacle qu'il avait dû offrir.

Quelque peu surpris au départ, il fut légèrement lent au démarrage, dévisageant pendant quelques secondes sa "sauveuse", puis un grand sourire illumina ses traits, et il dit, de la voix la plus assurée qu'il pouvait:


-Ça pourrait aller mieux! Mais ça pourrait aller pire aussi!

Il prit le mouchoir qu'on lui tendait, essuyant le sang qui coulait mais ne put étouffer un petit gémissement de douleur lorsque le mouchoir entra en contact avec sa plaie. Mais comment avait-il fait pour ne rien sentir ? Un silence pesant c'était installé pendant qu'il essayait vainement de compresser la plaie. Comprenant que ceci ne servirait à rien, il le contempla quelques instants, le reposa sur sa blessure et , histoire de détendre l'atmosphère (ou pas),s'excusa avec humour:

-Je vous rendrais bien votre mouchoir mais...là tout de suite, je ne pense pas que ce soit très poli... En tout cas, merci de votre aide...euh...mademoiselle.

Il avait faillit dire madame, mais vu les traits juvéniles de la jeune femme, elle l'aurait peut-être mal pris...
Revenir en haut Aller en bas
Relyss Nerden
Prêtresse d'Istya - Novice
Relyss Nerden

Alter Ego : Selena Dashwood
Nombre de messages : 317
Age : 31
Localisation : Entre l'Ombre et la Lumière
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 18 ans
Liens familiaux : Orpheline, cousine de Gaya et Mairéad Nerden
Statut : Prêtresse mélomane

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeMar 1 Sep - 18:53

Relyss lui fit signe que ça n'avait aucune espèce d'importance et elle ajouta en paroles :

" Gardez le, ce n'est pas grave... "

Son regard sonda un instant les alentours, comme si elle espérait le retour miraculeux de quelques bienveillantes personnes qui viendraient porter une main secourable au jeune homme. Mais les personnes semblaient à présent être devenues aveugles à son malheur, cela ne les concernait plus d'aucune manière, ils avaient déjà eu leur quota de curiosité morbide.

Ne pouvant s'empêcher d'avoir un petit soupir agacé à l'encontre de tout cet égoïsme, elle se reconcentra sur Sheyt'an. Elle le sentait vraiment mal et pas besoin d'être télépathe pour s'en rendre compte. Elle l'étudiait attentivement mais pas avec le scalpel de la fascination pour l'étrange. Elle semblait surtout se demander s'il allait réussir à tenir tebout.

Elle s'accroupit à côté de lui et posa ses partitions dans l'herbe. Puis elle prit le mouchoir ensanglanté de ses mains et tapota doucement la plaie tout en essayant de jauger les dégats. Elle avait les sourcils légèrement froncés, l'air un peu soucieux et lorsqu'elle reprit la parole, sa voix parut être de glace mais on sentait tout de même une touche de circonspection :


" Votre blessure a l'air plus grave que ce qu'il n'y paraît... Vous devriez faire un tour à la maison de guérison... " déclara t elle.

" Au moins par acquis de conscience. Vous risquez peut-être d'avoir quelque chose de bien pire qui n'apparaîtrait pas en surface... "

La voix de la jeune femme était d'un étrange diapason ; on sentait des accents chantants de sa façon de s'exprimer. Même lorsqu'elle paraissait dubitative ou indifférente, il y avait toujours d'étranges notes cristallines qui résonnaient dans ses mots. Elles avaient somme toute un effet assez apaisant, elles semblaient renvoyer la bonté naturelle qui façonnait la jeune femme, même lorsqu'elle paraissait froide et renfermée.

Elle recula légèrement, fixant son regard émeraude sur lui comme si elle attendait qu'il délivre sa propre peine de mort. Puisqu'elle était venue pour l'aider, elle paraissait même décidée à l'accompagner à la maison de guérison.
Revenir en haut Aller en bas
Sheyt'an
Pirate - Mousse du Raven
Sheyt'an

Nombre de messages : 171
Age : 26
Localisation : Sur le Raven!
Date d'inscription : 07/08/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans (enfin, légalement parce que pour le reste...)
Liens familiaux : Orphelin
Statut : Chaton abandonné

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeMer 2 Sep - 18:07

Sheyt'an ne savait pas vraiment comment interpréter le comportement de la jeune femme. Il ne savait pas si elle était agacée de devoir lui venir en aide ou bien si autre chose la tracassait. Et il n'était pas vraiment en état de se poser des questions existencielles dans le genre.

Après tout, elle n'était pas obligée de l'aider. Donc si elle l'avait fait, c'est qu'elle avait eu pitié. Ou quelle c'était sentie obligée. Ou alors qu'elle était une personne bien. Cette supposition parut si incongrue au jeune homme, qu'il la repoussa immédiatement. Il avait toujours vécu dans un monde ou la gentillesse n'était jamais gratuite, voire même inexistante. Alors imaginer que quelqu'un puisse aider sans rien demander en retour lui était extrêmement dur. Il ne pouvait s'empêcher d'être méfiant, mais son côté gamin et naïf l'empêchait de l'être vraiment. Paradoxal mais vrai. C'était l'opposition de ses deux caractères différents. La partie animale, méfiante et même parfois méchante, et la partie humaine, naïve et gamine. Partie largement tout de même largement dominante dans le caractère de Sheyt'an. Il faisait un parfait pigeon, ne se méfiait jamais, et finissait toujours dans des embrouilles pas possibles...


Mais ce n'était pas le moment de penser à ça. Revenant à le situation présente, il essaya de découvrir si son interlocutrice était tout simplement bienveillante, malgré son air froid, où bien si elle cachait bien son jeu et attendait quelque chose en retour. Mais, incapable de se concentrer (ses divagations relevant déjà de l'exploit), il se contenta de soupirer et regarda la jeune femme s'accroupir à côté de lui pour regarder sa plaie. Il essaya de ne pas bouger et ne rien dire pendant qu'elle l'examinait, mais ce fut dur. Très dur.

Lorsqu'elle prit la parole, il fut tellement surpris par son ton mélodieux qu'il ne compris pas tout de suite ce qu'elle disait. Sa voix était claire et ...reposante. Oui. C'était comme entendre un oiseau chanter. Mais en général, un oiseau de vous demande pas d'aller à la maison de Guérison...Quoique, dans cette ville, tout est possible.

La maison de guérison? Il connaissait de nom, avait une vague idée de son emplacement mais de là à connaître sa position exacte. Il avait quand même de sérieuses lacunes en géographie. Il allait falloir qu'il travaille tout ça une fois cette histoire finie. Mais d'abord...


-Je crois que ce n'est pas une mauvaise idée. Mais je ne sais pas vraiment où elle se situe...Et en plus, je ne sais pas si je serais capable de me lever..

Pour faire bonne figure, il essaye de se lever, mais fut à nouveau pris de vertiges et dut se rasseoir vite fait. Elle avait peut-être raison. Il devait être bien amoché pour ne pas pouvoir se lever! Mais son cerveau avait dut être quelque peu épargné puisqu'il avait trouvé une idée qui allait permettre à la jeune femme de l'emmener à la maison de guérison. S'il pouvait se transformer...il serait plus facilement transportable, et guérirait plus vite! Mais oui!!! C'était une super idée ça! de toute manière, qu'elle veuille l'emmener ou non, il se transformerai, il risquerai moins...du moins normalement.

-Désolé d'abuser comme ça, mais est-ce que cela vous dérangerait de m'y porter? Parce que là...Je ne serais pas lourd.

Paroles sybillines qu'il justifia en se transformant sous les yeux de la jeune femme. Sa forme humaine fut rapidement remplacée par un petit chaton, des flammes aux oreilles et au bout de la queue, assis et levant son regard d'or (légèrement hagard) vers la demoiselle. Son esprit, déjà plus clair, lui permit de distinguer les partitions de Relyss, désormais posées par terre. Ce fut donc un chaton, la tête ensanglantée et vacillant qui, il n'y à pas trente secondes avait une forme humaine, demanda à la jeune prêtresse (mais ça, il l'ignorait encore):

- Vous composez? Quelle coïncidence! Je suis musicien!
Revenir en haut Aller en bas
Relyss Nerden
Prêtresse d'Istya - Novice
Relyss Nerden

Alter Ego : Selena Dashwood
Nombre de messages : 317
Age : 31
Localisation : Entre l'Ombre et la Lumière
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 18 ans
Liens familiaux : Orpheline, cousine de Gaya et Mairéad Nerden
Statut : Prêtresse mélomane

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeJeu 3 Sep - 1:56

Relyss eut un léger recul de surprise lorsque le jeune homme revêtit sa forme féline. Et pour la première fois depuis qu'elle s'était approchée de lui pour engager la conversation, elle eut l'ombre d'un sourire. Cela faciliterait sans doute le transport mais elle craignait qu'en utilisant ses pouvoirs, il n'aggrave encore plus ses blessures. De toute façon, ils n'avaient pas beaucoup le choix, elle se voyait mal le porter sur son dos jusqu'à la maison de guérison.

Elle s'apprêtait alors à le saisir délicatement lorsque Sheyt'an remarqua ses partitions et se présenta comme un musicien. La remarque était d'autant plus étrange que c'était à présent un chaton qui se présentait comme tel. Le regard de la jeune femme s'attarda un instant sur ses compositions, puis elle hocha la tête en tournant de nouveau les yeux vers Shey :


" Disons que je me remets à un exercice que j'ai abandonné depuis un moment... " répondit elle.

Elle récupéra les feuilles sur lesquelles étaient inscrites des successions de notes qui formaient un morceau de musique. Puis elle attrapa doucement le chaton, essayant de le caler au mieux contre elle pour qu'il ne subisse pas trop les chaos de la route.


" De quel instrument jouez-vous ? " demanda t elle en se mettant en marche.

Quelques personnes tournèrent un regard étonné vers elle, se demandant bien à qui elle parlait. Puisque les gens n'avaient pas porté beaucoup d'intérêt aux blessures de Shey, ils n'en avaient pas porté beaucoup plus sur sa transformation. Aussi, ils regardèrent Relyss passer en pensant qu'il s'agissait sans doute d'une jeune femme si seule qu'elle en venait à parler à un chat.

La novice ignora ces regards comme elle les avait toujours ignorés. Elle avait fermé les yeux sur tant de regards envieux, haineux, méprisants, jaloux ou même indifférentes et froids. Elle s'était créée une bulle si hermétique qu'elle ne semblait plus voir les gens et le monde autour d'elle. Pourtant, ce n'était pas tout à fait le cas... puisqu'elle était venue au devant de Sheyt'an au moment où il avait eu besoin d'aide...

Relyss avait, malgré tout, gardé cette bonté d'âme qui contrastait souvent avec son air fermé. Elle avait perdu beaucoup de proches au fil des années, elle avait fait face à l'Horreur avec un grand H alors qu'elle n'avait que 10 ans, assistant au massacre orchestré de sa famille... Elle aurait pu sombrer dans le côté obscur de la force, elle se sentait d'ailleurs parfois étourdie en songeant à la Vengeance et à la Haine dévorante qui la consummait. Mais elle avait su conserver sa pureté et c'était ce qui l'avait sauvé jusque là. La musique était ce qui l'avait aidé à conserver son humanité.

Dans son esprit, elle ne concevait pas que l'on puisse produire une forme d'art en étant inhumain. L'art sans coeur n'avait pas d'âme. Et la musique était la sienne...


Craignant que Sheyt'an ne sombre dans l'inconscience, elle continua alors de parler pour éveiller sa concentration :

" Au fait, je ne connais même pas votre nom... " remarqua t elle.
Revenir en haut Aller en bas
Sheyt'an
Pirate - Mousse du Raven
Sheyt'an

Nombre de messages : 171
Age : 26
Localisation : Sur le Raven!
Date d'inscription : 07/08/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans (enfin, légalement parce que pour le reste...)
Liens familiaux : Orphelin
Statut : Chaton abandonné

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeSam 5 Sep - 20:15

Désormais sous forme féline et passés les premiers instants Sheyt'an venait de découvrir que finalement, se transformer n'était pas vraiment une bonne idée...Car maintenant il était nauséeux ET fatigué...mais ou moins il était facilement transportable...et en mauvais état.

Après un léger mouvement de recul, le jeune femme sourit, chose assez inhabituelle. D'habitude les gens regrettaient plus d'être intervenus ou d'être passés par là qu'autre chose. Il devait être tombé sur une personne habituée par les choses étranges...ou bien très, mais alors très très concilliante...Mais il n'allait pas s'en plaindre. Surtout pas. Et il y avait dans le sourire de la jeune femme quelque chose, un petit je ne sais quoi qui transformait tout son être, dissipant la froide aura dont elle se parait. Ou peut-être que ses yeux félins voyaient ce qu'elle voulait cacher, ce que les simples yeux d'un humain normal de pouvaient détecter. Ou alors il délirait.... Ce devait être ça. Mais en tout cas, c'était une bien jolie hallucination. Qui se dissipa lorsque Relyss prit la parole, faisant réatterir le chaton
( Vole ! ). Un exercice abandonné? Mais qu'est ce qui pouvait faire qu'on abandonne si belle, si mélodieuse, si envoutante, si...bref si bien que la musique et la composition? C'était comme dire à un marin (ou un pirate XD) d'abandonner son bateau!

**Mais de toute manière, c'est comme l'équitation, ça ne s'oublie pas [J'allais mettre vélo mais il est pas encore inventé^^], quoique...je n'ai jamais put approcher un cheval, je leur fait trop peur...**

Il avait dit ça mentalement. Mais il n'avait pas vraiment prévenu la jeune femme qu'il en était capable. Oups. Il aurait peut-être dut la prévenir...En espérant que sous le choc elle ne le lâche pas...Il en était plus à un choc près, que ce soit aujourd'hui, hier ou demain, qu'il soient physiques ou psychologiques, sa vie n'était qu'une longue succession de blessures. Et cela avait commencé dès son plus jeune âge. Rejeté par les uns pas son apparence inhabituelle et par les autres par son caractère enjoué et gaffeur, il avait l'habitude d'être seul. Aussi voulait-il profiter de ce moment au maximum.

**Je joue du piano.Enfin jouait. J'ai été, comment dire...mis au chômage technique...**

Il était bien au chaud, dans les bras d'une personne aimable et généreuse, prête à abandonner ce qu'elle faisait pour le venir en aide. Peu à peu, il sombrait dans une torpeur bienfaisante, se laissant envahir par de douces ténèbres qui l'entrainaient dans un sommeil réparateur. Ou du moins le pensait-il.

L'inconscience le guettait, il était au bord du gouffre, lorsque la jeune femme pris la parole, l'éveillant de sa dangeureuse somnolance d'où il s'extirpa en sursaut. Réveillant son mal de crâne qui s'était estompé en même temps que sa conscience...Rahhhh! mais ça faisait mal!! Qu'avait-elle dit? Il avait bien compris le mot nom... Elle avait sûrement dut lui demander le sien...en espérant qu'elle n'ait pas déjà décliné son identité... Autant tenter le tout pour le tout et lui dire son nom mais en tout cas, il lui était reconnaissant d'avoir engagé la conversation, ça lui permettrait au moins de ne pas sombrer à nouveau...du moins l'espérait-il.


**Je m'appele Sheyt'an...mais tu peux l'appeler Sheyt' si tu veux. Et toi?**

Il était passé au tutoiement sans s'en rendre compte, trop abruti par sa blessure pour se rendre compte de ce changement radical, parlant à cette inconnue comme si elle eut été une amie.
Revenir en haut Aller en bas
Relyss Nerden
Prêtresse d'Istya - Novice
Relyss Nerden

Alter Ego : Selena Dashwood
Nombre de messages : 317
Age : 31
Localisation : Entre l'Ombre et la Lumière
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 18 ans
Liens familiaux : Orpheline, cousine de Gaya et Mairéad Nerden
Statut : Prêtresse mélomane

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeDim 13 Sep - 20:24

Les paroles télépathiques de Sheyt'an ne surprirent pas la jeune femme, au contraire. Elle était télépathe elle aussi et elle avait senti qu'il en était un avant d'être venu le voir. Elle ne réagit donc pas et elle poursuivit leur conversation de la même manière. Au moins, les gens cesseraient de la regarder de travers tandis qu'elle traversait le parc. Elle usa aussi de son pouvoir pour diffuser d'apaisantes ondes psychiques dans l'esprit de l'homme-chaton tout en essayant de garder son esprit alerte jusqu'à la maison de guérison. Elle marchait d'un pas vif pour ne pas faire durer le calvaire de Sheyt'an mais point trop vite non plus pour éviter de le secouer en tous sens.

* Je dois avouer qu'en effet, ça revient assez vite. Mais reste encore à voir si le résultat sera à la hauteur du but espéré... * répondit elle d'abord.

Puis apprenant qu'il avait été licencié, elle ajouta, toujours télépathiquement :


* Vraiment ? Et bien je pourrai peut-être vous faire une petite proposition d'emploi si vous vous remettez assez rapidement. Ca ne remplacera sans doute pas un travail fixe avec un revenu stable mais ce sera toujours mieux que rien... *

Tandis qu'elle lui parlait, son regard était fixé droit devant elle et son visage avait quelque chose d'austère. Difficile de s'imaginer que sa voix était beaucoup plus douce que l'expression de ses traits quand on la voyait ainsi. Ses yeux d'émeraude s'étaient légèrement assombris, elle semblait toute concentrée sur son trajet.

En réalité, la proposition qu'elle voulait faire à Shey n'était autre que de l'intégrer au spectacle inaugural qui aurait lieu au théâtre du Palamède très bientôt. La jeune femme participait à la mise en scène de cette représentation et elle aurait été enchantée d'acceuillir un nouveau musicien parmi la troupe de comédiens/chanteurs/musiciens qui donnerait vie au spectacle. Mais pour l'heure, il faudrait d'abord que le jeune homme soit complétement remis.

Ils arrivaient d'ailleurs à l'entrée des jardins et déboucheraient bientôt sur la rue. La maison de guérison n'était pas très loin, ils arriveraient vite à destination. Assez vite, espérait-elle.


* Relyss... Je m'appelle Relyss... * se présenta t elle alors.

* Enchantée de faire voytr connaissance, Shey. J'espère sincèrement que vous vous remettrez rapidement pour que je puisse vous entendre jouer... *

Malgré le tutoiement de Shey, Relyss était restée dans le vouvoiement. C'était plus une marque de respect qu'un désir de marquer une distance. Elle ne s'offusqua cependant pas du tutoiement qu'il employa, elle y était habituée.
Revenir en haut Aller en bas
Sheyt'an
Pirate - Mousse du Raven
Sheyt'an

Nombre de messages : 171
Age : 26
Localisation : Sur le Raven!
Date d'inscription : 07/08/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans (enfin, légalement parce que pour le reste...)
Liens familiaux : Orphelin
Statut : Chaton abandonné

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeLun 26 Oct - 0:34

Lorsque l'esprit embrumé de Sheyt'an perçut les pensées rassurantes de Relyss, que celle-ci lui adressait directement dans son esprit, celui-ci eut un tel sursaut qu'il crut que son crâne, ou du moins ce qu'il en restait, allait partir avec le peu de conscience (et de neurones) qu'il lui restaient. Une télépathe?! C'était donc possible? Il savait bien qu'il n'était pas le seul dans son cas (en fait si, il devait bien être le seul avec un pouvoir télépathique aussi pourri mais pour lui, c'était entièrement normal alors...) et il savait également que quantité d'humains et de créatures (voire de choses dans certaines circonstances) avait des pouvoirs d'une variété de puissance et de nature extraordinaire.

Mais c'était la première fois qu'il rencontrait quelqu'un avec un pouvoir similaire au sien. C'était comme si, en plein naufrage, le marin (ou le pirate, au choix) trouve un rocher auquel il s'aggripe avec la force du désespoir et bravant l' intempérie, survit avec affront à ce que la nature avait pourtant décidé pour son destin... Oula! la pauvre chaton commençait à divaguer sérieusement là! Il fallait vraiment qu'il se repose là! Et pas qu'un peu! et puis il était si bien dans les bras si doux et si confortables de Relyss.

Les agréables ondes psychiques que celle-ci lui envoyait l'engourdissaient et une profonde envie de dormir s'emparait de lui...comme quoi, se fracasser la tête en tombant d'un arbre pouvait avoir des avantages. d'accord, il risquait de mourir d'un instant à l'autre. D'accord, il s'était ridiculisé (encore une fois) devant pas mal de gens.MAIS!Mais, il avait rencontré une charmante jeune femme bien différente de toutes celles qu'il avait rencontré jusqu'alors, froide mais d'une gentillesse désarmante...

Et puis, ses neurones endommagés ayant quand même pour fonction principale de transmettre l'information, il comprit enfin (c'était pas trop tôt!), que la jeune femme, non contente de lui porter secours, se proposer de l'auditionner pour trouver un travail! Mais il rêvait ce n' était pas possible! Il était mort, voila! Il était mort et un ange l'amenait au Paradis!

Levant des yeux brillants, pleins d'espoir et de larmes (bizarre pour un chat mais avec Sheyt', tout est possible ou presque), il demanda à Relyss, tout l'amour du monde dans les yeux (et, accessoirement, repassant au vouvoiement)

**Vous êtes un ange, n'est ce pas? Je suis mort et vous m'amenez au Paradis? Je ne pensais pas que le ciel ressemblait à ça moins que ce ne soit l'enfer, c'est ça? Dites moi tout!**

Et voila notre jeune chaton, complètement à la ramasse (pour n pas dire autre chose), déliant complètement dans les bras de sa sauveuse. a perte de sang, accumulée à sa transformation (décision peut-être pas si intelligente que ça) et à son brusque accès de folie firent monter sa fièvre et son délire n'alla pas en s'arrangeant (pour éviter des difficultés de description, le narrateur se contentera de faire imaginer à ses lecteurs un chat les yeux vitreux, miaulant en même temps qu'il parle, ou plutôt bredouille, mentalement à sa sauveuse, ainsi qu'aux rares passants, les flammes brûlant sur son corps, d'ordinaire d'une magnifique couleur carmin voire pourpre ayant viré au jaune maladif bref, pas génial comme portrait)

[ Peut-être devrions nous continuer ce topic à la maison de guérison???]
Revenir en haut Aller en bas
Relyss Nerden
Prêtresse d'Istya - Novice
Relyss Nerden

Alter Ego : Selena Dashwood
Nombre de messages : 317
Age : 31
Localisation : Entre l'Ombre et la Lumière
Date d'inscription : 15/08/2008

Miroir Virtuel
Âge : 18 ans
Liens familiaux : Orpheline, cousine de Gaya et Mairéad Nerden
Statut : Prêtresse mélomane

Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitimeJeu 5 Nov - 15:40

[Oui, je clos ce sujet et ouvre la suite à la maison de guérison ^^ ]



Relyss ne dit rien d'abord lorsque le jeune homme chat la prit pour un ange. Cette question sembla la plonger dans une profonde réflexion et jusqu'à ce qu'ils aient passé le portail des jardins, elle ne lui communiqua plus aucune parole. Elle avait fermé momentanément son esprit tandis qu'une foule de souvenirs lui revenait en mémoire.

Un ange...

Il n'était pas le premier à la comparer à un ange. A une époque, l'une des personnes qui avait le plus comptées dans sa vie, une amie très chère qu'elle avait presque considéré comme une soeur, cette personne l'avait surnommé son Ange de la Musique. Un surnom qui lui collait à la peau mais qu'elle portait non sans tristesse aujourd'hui.

Son silence n'était cependant pas un silence hostile ou rancunier. Elle continuait de lui insufler de douces ondes psychiques pour le reposer. Elle accelera le pas sans vraiment en avoir conscience. Une chance qu'elle porte des vêtements sombres, les taches de sang s'y voyaient à peine. En revanche, ses mains en étaient couvertes. Mais elle ne voulait pas s'attarder sur ce genre de détails. Pour l'instant, elle ne les avait même pas remarqué.

Ils arrivèrent bientôt au bout de la rue où se trouvait la maison de guérison. Elle en fut quelque peu soulagé, elle craignait que Shey ne lui claque entre les doigts. Alors qu'elle passait le porche de l'imposant bâtiment, elle libéra à nouveau la bonde de son esprit et répondit alors :


* Non, je ne suis pas un ange... *


[Suite Arrow Maison de guérison]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Empty
MessageSujet: Re: Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...   Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chat retombe (presque) toujours sur ses pattes...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le réveil du chat
» Chat méchant
» Le chat qui n'existait pas...
» nos amis a quatres pattes
» les chat fous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Ville d'Aïsthèsis :: Les Jardins de Niphredil-
Sauter vers: