Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 un garde du corps douteux

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Du Rouvre
Capitaine de la Milice
Jean Du Rouvre

Alter Ego : Jean Du Rouvre
Nombre de messages : 24
Localisation : bureaux de la Milice
Date d'inscription : 03/06/2010

Miroir Virtuel
Âge : 27 ans
Liens familiaux : fils unique, parents décédés.
Statut : Se fait connaître.

un garde du corps douteux Empty
MessageSujet: un garde du corps douteux   un garde du corps douteux Icon_minitimeSam 5 Juin - 2:30

Jean du Rouvre venait de prendre ses fonctions en tant que Capitaine de la Milice.
Et l'heure était venue de visiter les geôles d'Aïsthèsis. Cela ne l'enchantait guère, mais il avait une idée derrière la tête. Il lui fallait de la force, du pouvoir de persuasion... Quelqu'un d'impressionnant à ses côtés...

Pour l'occasion, il avait troqué ses redingotes blanches et amidonnées pour un uniforme formel. Obéissant à ses ordres, le geôlier lui montra les cellules qu'il désirait.
Jean fit la même proposition à chacun des prisonniers, puis, soupesant le pour et le contre, il fit son choix.

Il y avait là un Troll mutant à deux têtes surnommé "Gart" et "Trag"; Gartrag... Quelque chose comme cela. Emprisonné pour des meurtres sous l'emprise de la colère.
La colère... Jean était capable de la maîtriser grâce à son pouvoir de charme. Il parla longuement aux deux têtes... Longuement... Ce qu'elles étaient bêtes! Mais finalement il réussit à en faire ce qu'il voulait.
Il leur promit la liberté en échange de leur totale et indéfectible loyauté.

Désormais, Jean allait se balader avec un troll à deux têtes mesurant près de trois mètres de haut avec lui. Il le fit armer de deux grandes haches et d'une armure de plates noire comme la nuit.
Et le voilà escorté du plus grand tueur de la ville. Qui allait lui manquer de respect dorénavant?


"ça va, Gart? Trag aussi?"

"Beuuuu, pourquoi qu'tu dis son nom d'abord?"

"Ben passque j'suis l'plus chef de nous deux"

"Beuuuu"

"Silence. Taisez vous donc... " rugissait-Jean. "le seul à être malin, c'est moi. Vous allez avoir la belle vie, alors laissez moi faire et restez avec moi sans rien dire. Si quelqu'un m'agresse, vous le tapez. Point. Terminé."

Jean envoyait tout son potentiel magique de charme et de chance pour les maîtriser. Mais il avait le Garde du Corps le plus impressionnant de la ville!
Revenir en haut Aller en bas
 
un garde du corps douteux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CLOS ? Garde du corps cherche Rp avec un(e) grand(e) méchant(e) [ou pas d'ailleurs]
» Shiva, Daeron... nouveau garde du corps de Kamilla..
» SaYoLe [Garde du Corps]
» "Un peu (trop) curieux..." [Derek Hale & Adriel Vladislova]
» cavalerie, garde du corps prussiens 1815

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Ville d'Aïsthèsis :: Poste de Surveillance :: Prison-
Sauter vers: