Chroniques d'Aïsthèsis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Sieghart Rozent

Aller en bas 
AuteurMessage
Sieghart Rozent
Professeur d'Invocation
Sieghart Rozent

Alter Ego : Jeux de rôles, jeux vidéos, lecture
Nombre de messages : 145
Age : 32
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/01/2009

Miroir Virtuel
Âge : 30 ans
Liens familiaux : Aucun
Statut : Professeur d'invocation

Sieghart Rozent Empty
MessageSujet: Sieghart Rozent   Sieghart Rozent Icon_minitimeMer 21 Jan - 23:36

État civil

Nom : Rozent

Prénom : Sieghart

Age : 30 ans

Situation familiale : Célibataire.

Statut professionnel : Professeur d'invocation


Description

Caractère :
Sieghart est froid. Froid dans sa manière de regarder les gens, froid dans la manière de répondre, froid dans ses gestes. Il n'émane de lui aucune sympathie, rien que du professionnalisme. Peut être aisse-du aux invocations qui demandent à ce que le convocateur est un sang froid hors du commun... allez savoir ! Calculateur, Sieghart ne laisse rien à la légère. Tout action de lui a été soigneusement et murement réfléchi. Tout fait parti d'un plan. Il considère la vie comme un jeu. Soit on gagne, soit on perd. Il est aussi organisé. Vous ne trouverez chez lui que propreté. Mais ce que l'on remarque facilement chez lui c'est son ambition. Il cherche à obtenir gloire et renommé. Toute personne se mettant dans son chemin courra de grands risques.

Physique :
De longs cheveux bleus couvrent son visage fin au teint clair. Ses yeux pourpres sont froid, sans émotion. Tout dans son attitude (geste, regard, parole...) lui donnent un air hautain presque malveillant. Plutot grand (environ 1 mètre 80), son corps montre les signes d'un entrainement rigoureux qui lui donnent les traits d'un athlète. Toujours vêtu d'habits nobles au aux couleurs noires et rouges, cela trahit son lien avec une famille noble ou bourgeoise. Il porte sur son flanc gauche une rapière finement ouvragé qu'il ne quitte jamais même dans l'enceinte de l'académie.

Pouvoirs :
Oeil-de-nuit (Familier) : Ce n'est pas un pouvoir proprement parlé. Un dragonnet de couleur noire l'accompagne partout. Il a le même caractère que son maître.
Invocation simple : Sieghart peut invoqué des créatures de bas niveau de chaque élément
Expert en maniement de la rapière :
Sieghart sait comme personne utilisé cette arme.

Particularité : aucune

Histoire

Biographie :
Né dans une famille noble d'Aïsthésis, la vie de Sieghart fut bercé par la monotonie. Il n'était attiré par rien. Il trouvait que les occupations de son âge étaient puériles. Seule le piano lui permettait de s'évader. Pour son jeune âge, il était déjà maître dans le domaine. Sa vie continua ainsi jusqu'à son adolescence. Son père, magicien a ses temps perdu, constituait des rituels pour assouvir sa soif de connaissance. Certains fonctionnaient, d'autres n'avaient aucun effet mais il fallut d'une fois de trop pour que l'un d'eux explosa au visage de Sieghart qui lui offra une magnifique balafre mais aussi un pouvoir, une aura pour être plus précis. Quiconque se trouvait en précense du jeune garçon se voyait inapte à mentir. Ca a enormément bouleversé Sieghart qui vit la vraie nature des gens à son égard. Tout le monde le haissait de par son statut, de sa maîtrise au piano, de sa beauté... Il n'en pouvait plus de cette vie sans but. C'est alors qu'il décida de fuir. Fuir ce monde qui ne l'aimait guère....

Il se dirigea donc sur vers la Tour de Vents. Son but était simple, mettre fin à sa vie, trouver le repos, le bonheur absolu. Les vents lui offriraient surement. Il arriva enfin à sa destination aprés des jours de marches. Il ne lui restait plus de force... Et il s'évanouit devant cette immense que les Vents balayaient.

Le contact de la pierre froide le reveilla. Il ouvrit les yeux difficilement voyant devant lui un gros lézard aux écailles noires. Mais en s'habituant au peu de lumière qui filtrait par le toit, il vit que ce lézard était en fait un petit dragon. Doucement, il s'approcha de moi et se blotit contre le jeune garcon. C'était la première fois que quelqu'un lui offrit un peu de réconfort dans ce monde. Trés vite, Sieghart sombra dans un sommeil, un sommeil qui durera plus de cinqs ans. Mais même ainsi, le jeune garçonne resta pas inactif. Un savoir qui résidait en lui se réveilla, un savoir que peut on connaissance, celui de l'invocation. Des voix lui apprirent le moyen d'appeller des êtres d'éléments qui le serviraient.

Puis ce fut le réveil. Sieghart avait grandi, la barbe lui avait poussé et un nouveau pouvoir coulait dans ses veines. C'était pour lui une renaissance. Oeil-de-nuit, tel était le nom du dragon, n'avait pas changé. Un avantage de ces créatures. Aprés un brin de toilette, Sieghart ne savait pas comment commencer sa nouvelle vie. Un voyage pour découvrir les changements et parfaire ses pouvoirs. Voilà une bonne idée se disait-il. C'est donc avec son fidèle compagnon qu'il vécut dix années, dix années où son pouvoir d'invocateur se perfectionna.

Mais les voyages le fatiguèrent. Il lui fallait maintenant un endroit où vivre. C'est ainsi qu'il entendit parler de l'académie d'Aïsthèsis et qu'il devint professeur d'invocation.

Ambition :
Il contredit souvent Hildegarde. Peut être souhait-il sa place ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Sieghart Rozent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Premiers pas :: Registre d'Aïsthèsis :: Fiches validées :: Personnel de l'université-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser