Chroniques d'Aïsthèsis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Sand'ha Amith'aleb

Aller en bas 
AuteurMessage
Sand'ha Amith'aleb
Vestale d'Elbereth
Sand'ha Amith'aleb

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 07/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : 17 ans
Liens familiaux : Plus aucun ...
Statut : Vestale d'Elbereth

Sand'ha Amith'aleb Empty
MessageSujet: Sand'ha Amith'aleb   Sand'ha Amith'aleb Icon_minitimeSam 7 Fév - 20:28

Etat civil

Nom : Amith'aleb

Prénom : Sand'ha

Âge : 17 ans

Situation familiale : célibataire

Statut professionnel : vestale de Elbereth

Description

Caractère : Sand'ha fait partie de ces gens qui regorgent de qualités, mais aussi de défauts. Tout d'abord, ces fameux défauts ... Son principal défaut est son attitude hautaine. Elle est issue d'une classe sociale très privilégiée, elle a reçu une éducation hors pair, et elle ne manquera pas de vous le faire comprendre. Elle n'est pas n'importe qui, qu'on se le dise ! Mais, rien n'est tout noir ou tout blanc. Et tout défaut entraine une qualité. En effet, Sand'ha n'accorde pas son estime à tout le monde, loin de là. Mais elle sait reconnaitre les qualités, principalement intellectuelles des gens. Quelqu'un qui a une tête "bien faite", qui a de la culture, un certain sens des responsabilités, va aisément être dans l'estime de Sand'ha. Au contraire, une aristocrates incapable de tenir une conversation un peu poussé ne va recevoir aucune considération. Dans ce sens, on peut dire qu'elle est juste et donne sa chance à chacun. De plus, elle adore tout, mais absolument tout, ce qui nécessite de penser. Et notamment jouer avec les mots. Elle est très habile dans une conversation, elle sait parler à demi mots, jouer avec les sous entendus ... Et donc, elle est une excellente diplomate.
Dans ses défauts, il y a aussi le fait qu'elle est calculatrice. Très très calculatrice. Et donc manipulatrice. Enfin, on va dire qu'elle aime bien avoir un contrôle total sur la situation. Tout maitriser sans exceptions. Tout savoir, tout gérer. Et quand elle rencontre quelqu'un, elle va avoir tendance à l'observer (discrètement) pour essayer de saisir sa personnalité.
Elle est aussi très rancunière, dans le mauvais et dans le bon sens du terme. C'est à dire qu'elle va se souvenir de tout ce que quelqu'un lui aura fait, mais tant en bien que en mal. Quelqu'un qui l'a aidée va rester gravée dans sa mémoire, aussi bien que quelqu'un qui l'a trahie.

Physique :
Sand'ha fait partie de ses jeunes gens plutôt gâtés par la nature. Elle est assez grande, et a le port altier caractéristique des nobles. Oui, c'est ça. On pourrait dire qu'elle est très "noble" dans sa manière d'être et son physique. On ne peut pas vraiment le rater en la voyant. Sa peau est particulièrement blanche, et ne bronze à son grand malheur, quasiment pas. Ce qui contraste avec sa crinière de cheveux châtain clair, ondulée, qui encadre son visage et rehausse ses yeux noisette en forme d'amande. Dans sa manière de s'habiller, elle ressemble à ... une vestale. Pas très original. Mais quand elle sort, elle met plutôt des tenues passe-partout pour se fondre dans la masse, même si elle préfère les grandes robes de la noblesse.

Pouvoirs :
- Sand'ha a le très pratique pouvoir de pouvoir se dédoubler. Pour une durée malheureusement assez courte, même si celle-ci est améliorée avec le temps et l'expérience. Il lui est théoriquement interdit d'en faire usage pour sortir du temple. Mais ce n'est que de la théorie.
- Elle a aussi le pouvoir (absolument inutile) de changer la couleur de ses yeux. Mais elle ne l'utilise jamais, ses yeux lui rappelant trop sa feu-mère.

Histoire


Biographie
:

Extrait du journal Les Chroniques de la ville
Aujourd'hui, nous assistons à un évènement qui empli de joie les cœurs de l'aristocratie : le mariage de Padma Ayunarsen, héritière du clan Ayunarsen, à la tête d'une fortune immense, à Esperand'so Amith'aleb, fils du fondateur de la fameuse bibliothèque Espérance. Bien entendu, ce mariage est loin d'être un mariage d'amour, ce n'est qu'un mariage arrangé par leurs familles respectives. Lire plus page 3.

Registre des naissaces de la ville :
Aujourd'hui est née Sand'ha Amith'aleb, fille de Esperand'so Amith'aleb, rentier et directeur de la bibliothèque Espérance, et de Padma Ayunarsen-Amith'aleb, héritière de la fortune Ayunarsen. Elle pèse 2'8 kilos pour 71 cm.

Esperand'so était assis à son bureau. Les fenêtres étaient closes et seule une petite bougie vacillante éclairait la pièce. Il avait la tête dans ses mains et soupirait. La mort de sa chère femme compliquait tout. Elle n'aurait pas pu attendre deux petites années ? Maudites soient les femmes ! Tous ses plans, toutes ses ambitions étaient ruinés par cet évènement. Tout d'abord, c'était sa fille, Sand'ha, qui héritait de tout l'argent de sa femme. Le triple de ce qu'il possédait. Mais ensuite, il ne pouvait pas se remarier. Ça ne se fait pas. Donc sa seule et unique héritière serait Sand'ha, sa fille, qui n'avait pas de vrais pouvoirs. De pouvoirs utiles. Et qui le détestait cordialement. Qui avait bien compris, malgré son jeune âge, qu'il arnaquait sa mère. Toute la fortune Ayunarsen-Amith'aleb allait donc revenir à cette petite peste à sa mort. Chaque centime. Et sa nièce adorée n'aurait rien. A moins que ... une idée germa dans son esprit. Il lui restait trois jours avant que le testament devienne publique ...

" Dermiz ! Fait appeler ma fille !
- Tout de suite maitre."

Quelques instant plus tard, Sand'ha apparut, toujours aussi resplendissante du haut de ses 16 ans. Elle tenait de sa mère par sa grâce, par son élégance, et par sa fichu manie d'être plus bornée qu'une mule. Non. Que dix mules ! Malgré cette élégance, son visage trahissait ses émotions. Ses yeux étaient rougis par les larmes, ses joues elles aussi étaient rouges, et son regard était celui d'une morte. Le maquillage ne cachait ni sa tristesse, ni son désespoir de se retrouver aux mains de cet homme qui prétendait être son père.

" Ma chère petite fille, je sais à quel point la mort de ta mère te pèse. Je sais à quel point tu l'aimais. Sa voix était mielleuse. Il n'avait jamais du lui parler comme ça auparavant.
- Venez en au fait, Père, plutôt que de noyer le poisson. Vous ne m'avait pas faite venir pour cela. dit elle d'une voix dédaigneuse
- Ses dernières volontés sont que tu devienne ... vestale.
- QUOI !
- Ta mère à toujours voulu le meilleur pour toi. Tu as reçu la meilleur éducation de toute la ville, elle t'a gâtée durant toute ton enfance. Tu lui doit cela. Elle souhaitait que tu honore la famille ainsi car il n'y a pas plus grande consécration.
- Mais Père, je veux vivre ma vie, me marier, pas rester cloitrée ! Je ne veux pas être une vestale ! Maman n'a pas pu vouloir cela pour moi. Elle voulait que j'ai un avenir ! Je le sais !
- Ma chérie, c'est ce que ta mère voulait. Je comprends ta tristesse. Ton désarroi. Mais, c'est la plus belle chose que tu puisse faire pour lui montrer ton amour."

Sand'ha se mit à pleurer. Elle se leva, gifla son père et se rassit. Sa voix tremblait.

" Puisqu'elle le voulait, j'accepte. Mais je ne suis pas dupe, père. Je veux que tout son héritage aille à l'université. Tout. Je rentrerais sous la bannière d'Elbereth et toute ma vie je n'aurais cesse de prier pour la mort de son meurtrier !"


Esperand'so soupira. Elle avait été plus facile à convaincre qu'il ne l'avait pensé. Pour l'héritage, il n'en donnerait qu'une partie. Elle ne le saurait pas. Et une fois qu'elle serait vestale ...
Sur ce, Sand'ha se leva, partit et claqua la porte. Un silence de mort régna.


Scolarité
: Sand'ha a été éduqué par les meilleurs professeurs d'Aïsthésis. Elle a apprit l'histoire, l'éloquence, la rhétorique, les sciences ... mais peu la magie. Elle est donc très érudite sur beaucoup de sujets.

Ambition : Venger sa mère et faire payer son père, puisqu'elle n'est pas dupe de son petit jeu. Elle n'a de cesse de chercher un moyen de mettre à jour ses manigances.
[u]


Dernière édition par Sand'ha Amith'aleb le Lun 1 Fév - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sand'ha Amith'aleb
Vestale d'Elbereth
Sand'ha Amith'aleb

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 07/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : 17 ans
Liens familiaux : Plus aucun ...
Statut : Vestale d'Elbereth

Sand'ha Amith'aleb Empty
MessageSujet: Re: Sand'ha Amith'aleb   Sand'ha Amith'aleb Icon_minitimeJeu 28 Mai - 20:10

Ses relations ...


Âme presque soeur/amie : Relyss Nerden
Personnes haïe, détestée, exécrée: son père
Revenir en haut Aller en bas
 
Sand'ha Amith'aleb
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Premiers pas :: Registre d'Aïsthèsis :: Fiches validées :: Augures-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser