Chroniques d'Aïsthèsis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Faerin Cloudahil

Aller en bas 
AuteurMessage
Faerin Cloudahil
Détective en paranormal et vendeuse à "L'As de Pique"
Faerin Cloudahil

Nombre de messages : 19
Age : 29
Date d'inscription : 18/02/2009

Miroir Virtuel
Âge : 24 ans
Liens familiaux : Une tante voyante vivant à Aïsthèsis
Statut : Détective spécialisée dans le paranormal et vendeuse à mi-temps

Faerin Cloudahil Empty
MessageSujet: Faerin Cloudahil   Faerin Cloudahil Icon_minitimeMer 18 Fév - 15:55

Etat civil

Nom : Cloudahil
Prénom : Faerin
Âge : 24 ans
Situation familiale : Jeune active, elle vit seule dans une petite chambre qu’elle loue à sa patronne (gérante d’un magasin d’antiquités et d’artefacts). Sa mère est décédée depuis qu’elle a 14 ans, et elle a quitté le domicile de son père il y a maintenant 3 ans, quand il s’est remarié. Ils s’envoient encore des lettres régulièrement. Sa tante, voyante, vit également à Aïthèsis et Faerin lui rend visite de temps à autres.
Statut professionnel : Théoriquement détective à son compte, son affaire marche tellement mal qu’elle travaille aujourd’hui dans la boutique de Mme Linenbook, « L’As de Pique » (où elle a également déménagé ses « locaux »…)

Description

Caractère : Faerin avance dans la vie en essayant de ne pas regarder derrière elle. Elle rompt des liens comme si elle coupait une simple part de tarte qu’elle dévorerait par pur gourmandise ; elle n’est pas du genre à se faire beaucoup d’amis, ni même à avoir des confidents, sauf si on la paye. En effet, l'argent pourrait être considérer comme sa divinité. Pas qu'elle soit particulièrement facile à acheter, mais elle est obsédée par l'argent et le profit. De plus, elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds, et à un caractère plutôt bien trempé, ce qui ne l’empêche cependant pas d’être une personne tout à fait sociable. En communauté elle sait se montrer chaleureuse et sympathique, intéressante et parfois comique. Car Faerin a en effet une certaine culture et facilité d’élocution, qu’elle a notamment piochée dans la tonne de livres, romans comme traités sur la magie qu’elle a pu lire, et ne s’en sert pas que pour sa satisfaction personnelle. Pour son travail, elle cherche à savoir manier les mots comme une arme, et à déguiser du mieux qu’elle peut ses sentiments et intentions. On peut en être sûrs, Faerin est loin d’être un ange, juste une jeune femme dynamique et ambitieuse.

Physique : Notre jeune détective à l’allure svelte et à la taille moyenne a pour habitude de soigner son physique. Pour elle, son travail nécessite d’inspirer confiance, autant par la parole que l’apparence. Des cheveux foncés toujours bien lavés et coiffés en couettes, Un col de chemise bien symétrique et un manteau bien propre assorti à des bottes cirées, voilà la recette pour mettre en valeur son joli minois. Mais elle a également tendance à aller un peu trop loin. Il lui arrive couramment de porter des lunettes, bien qu’elle n’en ait pas l’usage. Les verres qu’elle utilise ne sont pas du tout recourbés, donc inutiles, mais le port de lunettes n’est pour elle qu’un moyen de se donner un genre, le genre intellectuelle, qui s’accompagne très bien avec le livre qu’elle a souvent à la main, mais aussi avec ses yeux verts inquisiteurs. Enfin, élément central de sa garde-robe : ses manteaux, un noir et un vermillon. Le modèle est identique et particulièrement utile. Long, à l’intérieur il est doté de très grandes poches, où Faerin fourre tout son « matériel » (entendez par là un ou deux livres, une dague, du sel, son tromblon fétiche (qui a appartenu à sa mère), des cartes de tarot, un grimoire, etc etc)

Pouvoirs :
- Divination : L’esprit de Faerin est plutôt ouvert sur le monde, et elle est quelque peu connectée au monde des esprits. Sentir des présences, rêver de choses passées ou futures, convoquer des fantômes ou tenter de prédire l’avenir font parti des choses qui lui arrivent, même si c’est parfois très aléatoire.
- Exorcisme : Faerin a quelques facultés pour repousser les êtres non-humains. Mais ce don est chez elle très peu développé et quand elle parle d’exorcisme, elle a plus souvent recours à des astuces comme conjurer le mauvais sort en lançant du sel par-dessus son épaule gauche.
- Suggestion : Voici le talent préféré et peut être le plus développé chez Faerin, son pouvoir de suggestion. Elle est capable d’orienter les choix et les actions des personnes par sa seule voix et volonté. Cependant elle ne peut bien sûr pas manipuler à sa guise quelqu’un qui en aurait conscience et s’opposerait à son pouvoir, ou encore à qui elle tenterait de faire faire quelque chose de radicalement opposé à ses idéaux. Une autre facette de ce pouvoir, qu’elle ne peut utiliser que sur des personnes consentantes, proches et passablement détendues, c’est de faire passer des images ou des impressions

Histoire

Biographie :
Maintenant que la vieille dame du magasin revient avec son plateau sur lequel sont disposés un service à thé et des petits gâteaux, vous vous dites que vous n’auriez pas dû demander à ce qu’elle vous parle de Faerin. Mais il est trop tard pour faire marche arrière.
« Asseyez-vous, asseyez-vous ; il faut se mettre à l’aise si on veut bien discuter. Une brave fille cette Faerin hum ? Toujours bien active, sauf peut être tôt le matin, mais les jeunes gens sont comme ça n’est ce pas ? Enfin, de quoi parlait-on déjà ? Ah oui, son enfance. Ah et bien il faut parler de ses parents. Elle en est très fière vous savez. Sa mère était corsaire, capitaine du Lotus des Mers. Une grande dame, si vous l’aviez connu vous sauriez. Mais elle n’est plus de ce monde. Les mauvaises langues disent qu’elle a été frappée par le scorbut, mais pour moi, une femme robuste comme elle n’aurait jamais pu l’attraper !
Enfin bref, c’est sur son propre navire qu’elle a rencontré son futur mari. Un médecin, qui aidait l’équipage de son mieux. Quelqu’un de très cultivé qu’elle me dit souvent la petite. C’est lui qui lui a donné le goût de la lecture, et maintenant elle a toujours le nez plongé dans un livre. Et c’est lui qui a fait la plupart de son éducation vous savez. Parce que sa mère, quand Faerin est née, elle a voulu arrêter d’arpenter mers et océans, mais chassez le naturel et il revient au galop. Elle n’était pas heureuse en femme au foyer, et elle a fini par reprendre son activité, sa passion. Pendant encore onze ans elle a été capitaine.
Mais un jour, elle n’est pas revenue, et ne revînt jamais. La petite avait quatorze ans. C’était un choc vous savez. La sœur de sa mère est venue habiter avec le père et elle, pour combler un peu le manque. Heureusement qu’elle ‘était bien entourée, la pauvre petite. Les enfants ne devraient pas à vivre ce genre d’aventures ; mais elle est forte, toujours très déterminée. Je suis bien contente de l’avoir embauchée. Toujours est-il que les années passaient, que la tante était partie pour Aïsthèsis où elle avait trouvé un bon travail, et que le père se sentait seul. Il a fini par retrouver une compagne. Faerin s’est sentie un peu trahie, vous comprenez. Mais elle a serré les dents et a supporté, pour faire le bonheur de son père. En revanche, quand il a décidé de se marier, elle est partie. Oh, ne croyez pas qu’elle a claqué la porte avec cris et sanglots. Elle a juste voulu démarrer seule dans la vie. Elle est venue à Aïsthèsis, mais n’a pas pour autant cherché à déranger sa tante. Elle s’est dit qu’elle était maligne, qu’elle aimait bien les énigmes, qu’elle avait du charisme, et ni une ni deux elle a montée sa propre agence de détective. Cependant, ça n’a pas vraiment décollé, pas encore tout du moins, et de fil en aiguille elle est devenue mon employée, et elle loge chez moi aujourd’hui. »
Maintenant que vous avez obtenu ce que vous vouliez de la vieille dame, vous vous apprêtez à partir, mais ce sera pour plus tard
« Oh, vous comptiez partir ? Reprenez plutôt de ce délicieux cake aux raisins. »

Scolarité : Elle n’a jamais fréquenté d’école, mais son père et sa tante lui ont donné une éducation plus que correcte grâce à leurs savoirs respectifs.

Ambition : En premier lieu, Faerin veut…des clients, et des affaires à résoudre !
Revenir en haut Aller en bas
 
Faerin Cloudahil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Premiers pas :: Registre d'Aïsthèsis :: Fiches validées :: Citoyens d'Aïsthèsis-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser