Chroniques d'Aïsthèsis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Akane Kannagi

Aller en bas 
AuteurMessage
Akane Kannagi
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
Akane Kannagi

Alter Ego : Ceres Kannagi
Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 21/07/2008

Miroir Virtuel
Âge : 18
Liens familiaux : Fille de Ren et Ayako Kannagi, soeur cadette de Yoko et aînée de Shiro Kannagi. Deuxième petite-fille du frère du chef de clan
Statut : Etudiante étourdie

Akane Kannagi Empty
MessageSujet: Akane Kannagi   Akane Kannagi Icon_minitimeMar 22 Juil - 21:37

Etat civil :

Nom : Kannagi

Prénom : Akane (prononcé Akané)

Age : 18 ans

Situation familiale : Elle est la deuxième petite fille du frère du chef actuel du clan Kannagi. Ses parents l’ont élevé elle et deux autres enfants : une grande sœur de 22 ans et un petit frère de 12 ans.

Situation professionnelle : Etudiante

Description :


Caractère :

Cette jeune fille n’aime guère vivre dans les règles, pourtant elle a toujours vécu dans une éducation stricte et ordonnée. Alors elle faisait de petites bêtises histoire de contrarier ses professeurs au collège. Néanmoins elle a un grand sens du respect de ses aînés et des personnes sages, de sa famille et des valeurs qui lui sont chers : la justice et la détermination. Akane est pleine d’énergie et de bonne volonté, mais est assez maladroite, et fait beaucoup de gaffes (se prendre un arbre en marchant, renverser quelque chose, trébucher etc.), en fait elle n’est vraiment pas douée ni habile de ses mains (sa cuisine est toujours cramée par exemple). Cherchez l’erreur, elle est pourtant très habile au combat à main nue. Mais rien à faire, elle est trop tête en l’air. Elle a pourtant un grand cœur et est toujours partante pour l’action. Un peu trop parfois, sa trop grande témérité lui à causer quelques soucis. Une jeune fille à la fois courageuse et maladroite… on va bien s’amuser !
A noter qu’Akane adore la musique et aime beaucoup chanter. D’ailleurs, elle a une voix plutôt jolie. Elle aime également aller à la piscine, non pour faire des longueurs, mais pour faire le bouchon dans l'eau!

Physique :

Akane est une jolie jeune fille de dix-huit ans, au corps élancé et aux yeux bleu-vert pétillants de vie. Elle ne s’est pourtant jamais faite de coloration, mais cette demoiselle possède une longue chevelure bleue qui peut varier des tons bleu ciel au bleu abyssal selon la lumière du jour. Mais vous la verrez le plus souvent avec cette chevelure azure qu’elle aime coiffer en deux couettes très hautes avec des rubans colorés. Par ailleurs, son côté excentrique vous surprendra un peu ! Elle tient ça de sa tante, la maîtresse en divination, qui porte toujours des robes aux motifs hallucinants. Vous la verrez souvent dans une robe assez courte et cintrée à la taille. Avec de grandes chaussettes et des chaussures en vinyle, matière qu’elle affectionne particulièrement. Elle aime tout ce qui sort de l’ordinaire, beaucoup trop habitué aux éternels kimono traditionnels de son clan. Déjà sa mère la réprimandait quand elle la voyait s’habiller ainsi, mais sa cousine l’a toujours encouragé. Notre Akane aime surtout garder son casque de musique sur la nuque, histoire d’être prête à le brancher quand elle a besoin d’un petit remontant musical.
Récemment, afin de partir en expédition avec la TRIPLA, Akane s'est fait coupé les cheveux courts. Eh oui, comment se travestir en homme avec deux grandes couettes azures?


Dernière édition par Akane Kannagi le Mar 28 Juil - 0:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akane Kannagi
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
Akane Kannagi

Alter Ego : Ceres Kannagi
Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 21/07/2008

Miroir Virtuel
Âge : 18
Liens familiaux : Fille de Ren et Ayako Kannagi, soeur cadette de Yoko et aînée de Shiro Kannagi. Deuxième petite-fille du frère du chef de clan
Statut : Etudiante étourdie

Akane Kannagi Empty
MessageSujet: Re: Akane Kannagi   Akane Kannagi Icon_minitimeMar 22 Juil - 21:38

Pouvoirs : Complètement différentes des autres membres du clan Kannagi, Akane contrôle la glace. Elle ne sait pas encore bien s’en servir mais a déjà appris à geler les malotrus qui voulaient lui faire des choses pas très catholiques pendant sa fuite du clan.
Suivant ce don, elle n’a jamais ou rarement froid. Cette fille est capable de résister à des températures en-dessous de zéro en restant en robe courte.
Grâce à l’héritage de sa tante, elle commence à découvrir son pouvoir de divination : la lecture dans les feuilles des arbres, arbustes et même les feuilles mortes.

Particularités : Son casque qu’elle porte toujours sur son cou ou sur ses oreilles et un tatouage qu’elle avait fait avec sa cousine en cachette. Sur son omoplate droite se trouve un symbole ancien du clan Kannagi qui signifie « détermination ».

Histoire :

Biographie :

Akane est la cadette de la dernière génération de la branche co-fondatrice du clan Kannagi. En plus clair, elle est la deuxième petite-fille du frère du chef du clan. Son aînée est Yoko. C’est elle qui porte le plus gros poids de cet héritage, et est contrainte de vivre la plus reclus possible pour son apprentissage de future prêtresse. Akane est donc un peu plus libre de ses mouvements que sa grande sœur. Elle a un petit frère, Shiro, sur qui elle veille jalousement. Son père est professeur d’arts martiaux et sa mère Grande Prêtresse du clan. L’éducation des trois enfants a été faite dans la plus grande rectitude et le respect des traditions. Néanmoins, elle deviendra une excellente combattante au corps à corps, étant donné ses inaptitudes magiques. Effectivement, elle n’avait pas montré la moindre disposition à apprendre la magie du feu, ce qui était très mal considéré dans le clan Kannagi, vénérant les esprits du feu ; jusqu’au fameux jour de ses dix-huit ans.

Ce jour-là, la plupart de la famille était réunie pour fêter l’évènement : ses parents : Ren et Ayako Kannagi; ses deux tantes et oncles ; sa cousine avec qui elle était très amie ; sa grande sœur qui devait se marier l’année même avec cousin Eichi (ce qui se faisait très souvent dans la famille pour garder le sang Kannagi au sein du clan) ; son petit frère ; ses grands-parents : les très sages Aoki et Amane Kannagi ; et bien sûr, celui qui présidait à l’assemblée, le respecté chef de clan Kiyosuke Kannagi. Cette anniversaire signifiait beaucoup pour les parents d’Akane, elle devait à tout prix montrer des dispositions magiques, sinon elle serait déconsidéré par toute la famille et le déshonneur serait jeter sur ses parents.

Akane refusait par-dessus tout que ses parents aient des problèmes, alors la veille au soir, elle était allée chercher des conseils chez Akiko Kannagi, sa tante, aussi maîtresse de la divination. Pourquoi ne montrait-elle aucune magie, alors que son petit frère Shiro pouvait déjà allumer des bougies en claquant des doigts. Sa cousine Hatsune, âgée de 19 ans, venait de passer mage de feu supérieur. Il y avait véritablement un problème.
Dans son joli yukata bleu, elle traversa le manoir, qui était d’ailleurs très grand ! Elle arriva au temple de la Lune Rouge, le lieu où se recueillait habituellement sa tante, espérant de tout cœur qu’elle ne soit pas déjà partie.

« Entre mon enfant, déclara soudainement une voix de femme. Je t’attendais… »
Subjuguée, Akane entra dans le naos. Akiko était là, assise dans un siège de velours noirs. On racontait que prophétesse ne sortait que rarement de son temple, car elle était en contact permanent avec l’Esprit du feu. Cette femme était très belle, et faisait beaucoup plus jeune que ses quarante-neufs ans. Des cheveux noirs très longs, étaient tenus par une coiffe des plus complexes. Ses bras nus laissaient voir des séries de symboles tatoués. Elle portait une robe tellement longue, qu’elle s’étendait tout autour d’elle en un écrin bleu nuit. Son teint était blafard, rehaussé d’un maquillage assez sombre. Akiko est la sœur jumelle d’Ayako la mère d’Akane, elles ont chacune de grands pouvoirs mais sa mère est beaucoup moins excentrique que sa sœur !

Telle qu’on le lui avait enseigné depuis toute petite, Akane entra et s’inclina avec respect.
« Ô Akiko, vous qui voyez l’avenir entre les flammes et les cendres, je viens chercher auprès de vous aide et conseils.
La jeune fille toussa un peu, étouffée par les effluves d’encens qui montaient des coupelles d’argent. Comment sa tante pouvait-elle faire pour vivre au milieu de ces lourdes odeurs ?
- Akane, n’est-ce pas toi qui fête tes dix-huit ans demain ? demanda-t-elle en se levant.
- Oui ma tante.
La femme sourit et s’avança vers sa nièce, avant de s’arrêter à un mètre d’elle.
- Tu te demandes pourquoi tu n’as fait preuve d’aucune magie, alors que ton petit frère lui est déjà capable de jouer avec le feu.
- On ne vous appelle pas « Maîtresse de la divination » pour rien, conclut-elle avec un petit sourire. »
Akiko lui rendit ce sourire et lui caressa la tête avec douceur.
« J’ai entendu dire que tu avais d’excellentes facultés aux combats physiques, n’est-ce pas ?
- Oui, mais si je ne fais pas mes preuves, demain je serais exclue du clan, et mes parents auront beaucoup de problèmes ! s’impatienta la jeune fille.
- Peste soient les vieilles traditions, maugréa la divinatrice, elles vont à l’encontre de l’écoulement pur et simple de la vie.
- Que voulez-vous dire ?
- Ma chère enfant, tu es beaucoup trop impatiente… Tes pouvoirs ne pourront se révéler en un jour… Mais notre chef peut être vraiment borné.
La femme brune soupira, et retourna s’asseoir, lassée.
- Je ne veux pas que mes parents pâtissent de mon incompétence ! s’exclama Akane.
- Ah, la fougue de la jeunesse, dit Akiko avec un petit sourire. Si tu veux savoir si tu as des prédispositions magiques tu en as.
La fille aux cheveux bleus sourit largement à cette réponse. Au moins un point positif.
- Quand à ce qui va se passer demain eh bien… Je crois que je vais te laisser entre les mains des esprits…
- Vous êtes incapable de me dire ce qui va se passer demain ? s’indigna-t-elle.
- Si je le peux… Mais je préfère te laisser le choix de ton avenir. Après tout bien que je puisse te le prédire… Toujours il est en mouvement.
Akane se mordit les lèvres. Elle s’inclina pour s’excuser.
- Je vous… remercie pour vos conseils Akiko Kannagi, que l’Esprit du feu veille sur vous, déclara-t-elle avant de se diriger vers la sortie.
- Et que les autres esprits veillent sur toi… »
La jeune fille ne comprit pas la dernière phrase, mais sortit bien vite.

Les idées se bousculaient dans sa tête, les mots de sa tante… Cette journée de demain serait décisive pour son avenir. Elle dormit peu, et rêva, bien étrangement, d’une immense étendue blanche.

Revenons à ce jour de fête. La plupart du clan était présent, tout du moins ceux de la branche principale. Les gens de cette branche vivaient au cœur de l’immense manoir, dans une grande maison, délimitée par de grandes haies. Quant aux autres Kannagi, ils vivaient dans d’autres maisons, toujours au sein du manoir. Akane discutait vivement avec sa cousine, essayant d’oublier l’épreuve qu’elle devait subir. Dans la grande salle de réception, tous étaient agenouillés sur des tatamis, mangeant et buvant à volonté, servis par des majordomes. La fille aux cheveux bleus n’avait pas touché à son assiette.
« Tu n’as pas faim grande sœur ? s’inquiéta Shiro qui était à sa droite.
- Oui, ça ne te ressemble pas de ne pas manger, surtout le jour de ton anniversaire, renchérit Hatsune installée à sa gauche. Aurais-tu un problème ?
- Non, non, tout va bien…
- On dit que tu dois passer une épreuve aujourd’hui, poursuivit sa cousine. Quelle bêtise, pour moi avec ou sans pouvoirs, tu restes ma cousine préférée ! »
Akane sourit, ce genre de paroles lui mettait un peu de baume au cœur. Elle observa la jeune fille de dix-neuf ans : une jolie brune aux yeux pétillants et assez énergique.
Tout à coup, aidé de deux assistants, le chef se leva, provoquant le silence immédiat. Dans la tradition, les gens joignirent leurs mains et prononcèrent ses paroles.
« Paix et respect pour notre grand chef »
Malgré ses quatre-vingt neuf ans, Kiyosuke Kannagi menait le clan d’une main ferme et juste. Sa vieillesse était respectée comme l’incarnation de la sagesse. On disait de lui que sa puissance était capable de réveiller un volcan.
« Aujourd’hui nous fêtons les dix-huit ans d’Akane Kannagi, déclara-t-il en se tournant vers l’intéressée. Akane, lève-toi je te prie. »

Le cœur battant, la jeune fille répondit à l’injonction et obéit, s’avançant vers son aîné, trébuchant un peu sur le bord d’un tatami.
« Je te félicite pour tes dix-huit ans. Non seulement tu deviens une femme magnifique mais apparemment, tu as de grandes facultés au combat physique. Vous pouvez être fiers de votre enfant, Ayako et Ren. »
Ceux-ci eut un sourire forcé, ils savaient parfaitement où le vieux chef voulait en venir. Akiko regardait la scène d’un air distrait, gardant un œil sur Akane. Yoko, la grande sœur s’était toujours bien moquée de ce qui pouvait arriver à sa sœur, leurs caractères étant opposés, elles n’ont jamais pu s’entendre
« Qu’en est-il de ton évolution magique Akane ? demanda Kiyosuke Kannagi. J’aimerai que tu me montres se que tu sais faire en magie du feu, tu sais que tous les membres de la famille sans exception se doivent d’exceller dans cette magie.
- Euh… c’est-à-dire que… bredouilla la jeune fille en cherchant un regard secourable.
- Qu’à cela ne tienne je vais t’aider, conclut le chef.
Il claqua des doigts et fit apparaître une boule de feu en lévitation. Akane se sentait de moins en moins bien. Elle ne sentait aucune attirance envers cet élément, cela lui faisait même plutôt peur.
- Si tu parviens à manipuler ce feu, alors cela montrera que tu as des prédispositions magiques, et je me chargerais moi-même de t’enseigner cette magie. »
Des murmures parcoururent l’assemblée, recevoir l’enseignement du chef de famille était rare, seuls les héritiers y avaient eu le droit. Tetsuo, le mari d’Akiko et fils aîné du chef parut indigné de cet honneur, mais se plia à la volonté de son père. Tetsuo est le futur chef du clan.

Akane tenta d’approcher ses mains de la boule de feu, mais très vite la chaleur devenait insupportable. Pourtant elle était une Kannagi, et le feu ne devait pas lui porter atteinte ! Shiro était serré contre Hatsune, regardant sa sœur d’un air inquiet.
« Vas-y Akane, c’est ta chance, renchérit le chef.
La jeune fille ferma les yeux pour se concentrer et approcha à nouveau ses mains.
- Hélas, pourquoi veux-tu lui faire contrôler le feu seigneur… lança soudainement Akiko en se levant.
Surpris, le chef se retourna vers elle, mais son arrière-petite nièce restait étrangement concentrée. Ses mains ressentaient de moins en moins la chaleur, quelque chose faisait barrière à cet élément qu’elle détestait. Shiro observait sa sœur, et vit que ses mains prenaient une étrange teinte bleutée alors que sa peau pâlissait par endroit.
- Que veux-tu dire Akiko ? répliqua le vieux chef.
- Pourquoi veux-tu lui faire contrôler le feu alors…
- Quoi ?
Kiyosuke se retourna vers Akane alors que le reste de la famille retenait son souffle.
- Alors que son pouvoir en est l’exact opposé ! acheva la prophétesse en ouvrant son éventail d’un geste vif. »

En un dixième de seconde, la fille aux cheveux bleus ouvrit les yeux : la boule de flammes se transforma en glace, chuta sur le tatami et explosa dans un bruit assourdissant. Un silence de plomb tomba, les uns ébahis, les autres horrifiés.
Akane tremblait comme une feuille morte. Elle observa ses mains bleutées, recouvertes ça et là de petits grains de givres. Tetsuo se leva et saisit les mains de sa nièce.
« Sacrilège, un membre de la famille Kannagi a développé un pouvoir différent de celui du feu !
Hatsune bondit de son coussin et arracha sa cousine aux mains de l’héritier du clan.
- Hatsune ? s’étonna cette dernière.
- On file ! »
Sous les affolements des autres convives, Akane, Hatsune et Shiro prirent la fuite.
« Notre cousine a toujours eu un tempérament flamboyant, se rappela le petit frère, c’est pour ça qu’elle a pu aussi vite maîtriser l’élément du feu. »
Leur cousine les emmena dans les appartements de ses parents, se cachant dans la bibliothèque
« Il mettrons du temps à nous trouver ici. Je ne pense pas que papa et maman y penseront tout de suite, assura Hatsune.
- Il est vrai que tu as toujours préféré le sport à la lecture, plaisanta Shiro.
- Sale gamin ! grogna sa cousine.
- Merci Hatsune, tu m’as vraiment sauvé la mise…
- Cousine, tu ne peux plus rester ici ! Tu risques de te retrouver enfermée à cause de ta différence.
- Tu crois ?
- J’en suis même sûre Akane…
- Mais où pourrait-elle allée ? s’enquit le petit garçon.
- Ecoute, j’ai entendu parler d’une université, qui enseigne la magie aux possesseurs de dons. Si tu y vas, tu pourrais développer ton pouvoir, et montrer, malgré ta différence que tu es digne d’être une Kannagi.
- Quelle est cette école ?
- Elle se nomme Istya, poursuivit sa cousine, c’est une université qui s’agrandit de plus en plus, et possède de très bon professeur. De plus, il paraît qu’il y a un excellent professeur de maîtrise d’eau et glace.
- La glace… pourquoi est-ce que je possède ce pouvoir… soupira-t-elle.
- Même tante Akiko ne pourrait le dire je pense. Mais vas-y et regagne ton honneur !
- Hatsune et moi on couvrira ton départ auprès de la famille, promit Shiro.
Akane sourit. Oui ! Elle devait le faire ! Et prouverait qu’elle est digne de son clan !
- Merci à vous. Je pars dans l’heure, je vais prendre quelques affaires et…
- Tiens cousine, je viens de rédiger des infos sur l’université. Il y a un internat là-bas. Shiro et moi on viendra te voir dès que possible.
- Encore merci Hatsune, et toi Shiro. Vous êtes vraiment des anges.
- Plus de temps à perdre ! »

Toujours guidé par sa cousine qui commençait à se prendre pour une James Bond Girl, ils passèrent dans la chambre d’Akane sans se faire voir et la conduire à la sortie.
« Bon courage grande sœur !
- Je reviendrais vite ! »
Son sac sur le dos, elle mit son casque de musique sur sa nuque et courut à travers les champs qui séparaient le manoir de la ville. De là, elle prendrait un bus qui l’emmènerait à Aïsthèsis. Une feuille morte vola près d’elle. La jeune fille la saisit et la regarda : « Suis ce chemin, c’est le meilleur pour toi » semblait-elle dire.

« Un jour, Akane nous reviendra, chantait la prophétesse Akiko dans son temple,car son devoir est de protéger la troisième héritière Kannagi. »

C’est ainsi qu’Akane débarqua à Aïsthèsis, avec pour seul bagage un sac sur le dos et son casque sur les oreilles, branché à son baladeur. C’était ici qu’elle ferait ses preuves.

Scolarité : Akane a suivit une scolarité normal jusqu’à sa fuite du clan. Moyenne élève dans l’ensemble, elle excellait cependant en musique et surtout dans le chant.

Ambitions : Elle a décidé de regagner son honneur au sein du clan Kannagi et fera tout pour. Par ailleurs, si elle pouvait devenir chanteuse pop ça ne la gênerait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Akane Kannagi
Etudiant(e) d'Aïsthèsis -Première année
Akane Kannagi

Alter Ego : Ceres Kannagi
Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 21/07/2008

Miroir Virtuel
Âge : 18
Liens familiaux : Fille de Ren et Ayako Kannagi, soeur cadette de Yoko et aînée de Shiro Kannagi. Deuxième petite-fille du frère du chef de clan
Statut : Etudiante étourdie

Akane Kannagi Empty
MessageSujet: Re: Akane Kannagi   Akane Kannagi Icon_minitimeVen 29 Mai - 13:29

Carnet de relations:

Connaissances peu appréciées: Jasper Plum, Mairéad Nerden

Connaissances appréciées: Gareth Yoegh'il'rymmin, Selena Dashwood, Nathaly Dawn-Freir, Syd Sheol

Amis : Magdalena Dashwood,

Amis proche :

Famille dont elle ignore l'existence: Gareth Yoegh'il'rymmin et Ceres Kannagi

Ennemis : Gaya Nerden

Personnes peu appréciées : Gaya Nerden, Jack Ravenheart

Personne aimée :

Fiancé(e), mari/femme, copain/ine ... :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Akane Kannagi Empty
MessageSujet: Re: Akane Kannagi   Akane Kannagi Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Akane Kannagi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Premiers pas :: Registre d'Aïsthèsis :: Fiches obsolètes-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser