Chroniques d'Aïsthèsis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Chroniques d'Aïsthèsis

« L'existence n'est pas ce qui s'est passé, l'existence est le champ des possibilités humaines, tout ce que l'homme peut devenir, tout ce dont il est capable. » Milan Kundera
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Lady Madurei

Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Madurei
Corsaire
Lady Madurei

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 21/01/2010

Miroir Virtuel
Âge : 19 ans
Liens familiaux : Nièce de Roy Kinnàn
Statut : Corsaire rebelle...

Lady Madurei Empty
MessageSujet: Lady Madurei   Lady Madurei Icon_minitimeJeu 21 Jan - 4:37

Etat civil

Nom : Wrytten
Prénom : Madurei
Âge : 19 ans

Situation familiale : Célibataire. Elle est orpheline de mère, son père, un noble au bord de la déchéance, étant toujours en vie. Sa soeur aînée est morte et elle a deux petites soeurs. Cependant de grosses tensions entre Madurei et sa famille pousse la jeune femme à ne pas leur rendre visite très souvent.

Statut professionnel : Corsaire. Ce métier lui offre certains avantages : elle peut voyager et utiliser légalement des magies occultes.

Description

Caractère : Des défauts, Madurei n’en manque pas... Orgueilleuse et rancunière, elle juge souvent les gens dès le premier contact et revient rarement en arrière. Elle se complet davantage dans la solitude que dans l’amitié. Misanthrope et asociale, elle a la réputation de n'en faire qu'à sa tête. Certains lui trouveront donc des allures de pimpêche. Elle parait snob et arrogante, mais c'est avant tout une façade : son mépris des autres trouve son origine dans la douleur et le mépris d'elle-même. Qui ne s'aime pas ne peut aimer les autres, c'est une vérité universelle.
Sa rancune lui vient aussi d’un idéal de justice très profond, Madurei est quelqu’un de « droit » et de « loyal », mais elle ne l’exprime pas de la bonne façon. Lorsqu’on la place devant ses torts, elle réagit par la seule réaction qu’elle connaît : la colère. Et au lieu d’en tirer de bonnes leçons, elle se retrouve désabusée par elle-même, ce qui est la pire chose pour quelqu’un qui est aussi replié sur soi.
Ce qui l’empêche de s’enfermer dans une bulle, ce sont les rêves et les ambitions qui lui tiennent le ventre. Madurei a une grande soif de découverte qu'elle dissimule sous une apparence placide et sans passion. Le seul sentiment qu'elle semble d'accord d'exprimer est la colère.
Elle sait cependant se couler dans la bonne société, arborant un air mutin, un petit sourire au coin des lèvres. Cynique, ironique, elle apprécie l'humour noir et s'amuse facilement des gens mais sans jamais leur donner les clés de sa pensée.
Son sourire a toujours quelque chose de moqueur ou d'arrogant, on ne l'a jamais vu sourire avec sincérité ou pour signaler sa joie. Eprouve-t-elle seulement du bonheur ? Son visage est souvent figé dans une expression indifférente ou de grave détermination.

Physique : Madurei est une grande brune élancée à l’air ronchon et/ou arrogant. Son pas est dur et lourd, ne lui conférant pas une féminité à toute épreuve. On sent dans ses gestes une rudesse bourrue, Madurei a été un garçon manqué refoulé qui refusait de se plier aux règles de la maisonnée. Elle sait toutefois faire preuve d’une nonchalance qui évoque une élégance un peu snob et précieuse. Mais le naturel revient bien vite au galop.
Ses cheveux sont longs, noirs, désespérément raides, ternes et souvent regroupés en une queue de cheval revêche, elle laisse pendre quelques mèches pour encadrer son visage. Ses yeux sont d’un vert de marécage, sans lumière, dans un visage fin et émacié. Ses sourcils cependant soulignent une certaine dureté dans ses traits.
Du côté de sa garde robe, elle aime choisir des tenues qui contrastent vivement avec sa démarche : corsets noirs, robes longues ou même jupe avec des bottines à lacet. Quoique peu féminine dans sa manière d’être, elle prend soin de ses tenus et a un certain goût pour le paraître qu’elle tient malgré tout de sa famille. Elle préfère cependant se contenter d’un short, débardeur et blouson en cuir les jours où elle est de mauvaise humeur.
La demoiselle est corsaire, elle porte donc la plupart du temps l'uniforme qu'il convient à sa fonction, à un détail près : son costume est noir, et la coupe est plus fine que l'uniforme habituel. Cette liberté vestimentaire lui a vallu le surnom de la Lady In Dark.


Pouvoirs : Madurei a des pouvoirs liés à l'animal qui l'accompagne sans cesse, le corbeau.
- Elle peut faire apparaître dans son dos de larges et noires ailes, lui permettant de voler et de porter le poids d'un moins une personne supplémentaire. Maiselle évite de voler en public, elle n'aime pas qu'on regarde ses ailes.
- Madurei peut posséder diverses espèces d'oiseau par télépathie pour s'en servir d'espion. Son favori demeurant son propre corbeau : Siegfried.
- Comme les oiseaux, Madurei possède une homéothermie : c'est-à-dire que la température de son corps ne change pas quelque soit la température extérieure. Elle ne craint ni le froid, ni la chaleur, peut plonger dans des eaux glacées ou demeurait sans boire par temps caniculaire...


Particularité : Madurei déteste qu'on la nomme par son nom de famille, elle ne donne la plupart du temps que son prénom. Du coup, les gens ont pris l'habitude de la nommer Lady Madurei, comme s'il s'agissait de son patronyme, son prénom devenant Rei, pour les intimes.


Histoire

Biographie : Extrait de la gazette : La rumeur glacée.

Un discours haché !

Hier, les habitants de la petite bourgade de Ksri, au nord des contrées de Niflheim, ont assisté à un bien sinistre spectacle dans la matinée.

Le château de Sir Frederic, ruine imposante en pleine déchéance, appartient à la noble famille des Wrytten depuis presque 1200 ans. Jusqu'à hier encore, on considérait comme membre de cette famille Sir Frederic, son épouse Lady Kylia et leurs 4 filles.
C'est en voyant Lady Madurei Wrytten, deuxième fille de Sir Frederic, s'enfuir recouverte de sang, que les villageois ont compris que quelque chose n'allait pas.
La Milice, rapidement avertie du remue-ménage, est intervenue pour calmer l'affaire. Et là, c'est le drame.
Avec stupéfaction, les enquêteurs ont découvert que Lady Kylia était déjà morte depuis 6 ans, suivie quelques années plus tard par sa fille aînée Lady Salana. Le reste de la famille aurait alors vécu en huis-clos depuis ce premier décés.
Le corps de Lady Kylia a été exhumé afin de procéder à des analyses visant à déterminer les circonstances de sa mort. L'épouse de Sir Frederic était connue pour son caractère fantasque et ses crises de folie passagère. Ce dernier déclare d'ailleurs qu'elle se serait suicidée. Quant à la dépouille de Lady Salana, il est impossible de la retrouver et seuls les occupants du chateau atteste de sa mort, ce qui n'est pas du tout suffisant pour les autorités.
Pour ce qui est de la rixe opposant Lady Madurei à son géniteur, les enquêteurs ont tôt fait de démêler les fils du mystère : Sir Frederic a été en effet retrouvé, une hache à la main, en état de choc. Les témoins ayant vu Lady Madurei s'enfuir confirme que la jeune fille a bien été frappée à coups de cette arme contendante. Elle aurait tenu des propos qui auraient exaspéré Sir Frederic. Une façon bien personnelle de trancher le problème.

Des recherches ont été lancées pour retrouver la demoiselle, encore mineure puisqu'âgée de seulement 16 ans. Mais les chances de réussitte paraissent plutôt mince : si le froid n'a pas raison de Lady Madurei, elle risque de préférer un dénouement tragique plutôt que des retrouvailles tendues avec son charcutier de père.


Scolarité : Madurei a suivi des cours par correspondance jusqu'à ses 16 ans, âge où elle a dû fuir la demeure de son père. Elle est entrée à l'université d'Istya un an plus tard. Elle y est restée deux ans avant de s'engager comme Corsaire, les cours théoriques l'ennuyant plus que tout. Dès l'âge de 7 ans, elle a été initiée à l'escrime, à l'équitation et au piano (Rapport ?!) comme tout enfant issu de la noblesse. Madurei a suivi les enseignements réservés d'ordinaire au garçon, mais n'ayant pas de frère et étant assez féroce pour les réclamer haut et fort, son père ne s'y est pas opposé.

Ambition :venger sa soeur aînée, mais d'abord elle doit faire la lumière sur sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lady Madurei
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] The Woman [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Aïsthèsis :: Premiers pas :: Registre d'Aïsthèsis :: Fiches validées :: Miliciens-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser